Fermer la publicité

Collectivités - Région Rhône-Alpes : nouveau mode d’emploi

Loire le 09 octobre 2014 - Aline Vincent - Actualités - article lu 437 fois

Collectivités - Région Rhône-Alpes : nouveau mode d’emploi
Jean-Louis Gagnaire a rencontré cette semaine, les élus de la communauté de communes de Balbigny (D.R.)

Le vice-président de la Région Rhône-Alpes délégué à l’économie, Jean-Louis Gagnaire, accompagné de la conseillère régionale pour le Roannais, Marie-Hélène Riamon, ont rencontré lundi les maires de la communauté de communes de Balbigny, parmi lesquels les nouveaux arrivés.

Objectif : leur présenter les dispositifs mis à leur disposition depuis que la réforme territoriale a fait de la Région un interlocuteur privilégié de leurs communes.
Parmi les nouvelles compétences confiées à la Région, et non des moindres, la gestion des fonds européens. En effet, depuis la loi du 27 janvier dernier de modernisation de l’action publique territoriale, la gestion des programmes européens est confiée aux Régions qui en font la demande. C’est le cas de la Région Rhône-Alpes qui a voté les 2 et 3 octobre derniers un programme opérationnel allant de 2014 à 2020. La stratégie régionale vise notamment à travers ces fonds à soutenir l’innovation, la recherche et les développements technologiques. Elle veillera à leur transfert aux applications industrielles. La Région aura à charge la gestion de quatre programmes pour un montant total d’1,6 Md€. Au sein de cette enveloppe, 318 M€ sont destinés à soutenir l’économie, 108 M€ la formation, 96 M€ la transition énergétique, 50 M€ la préservation de l’environnement, 47 M€ le très haut débit, 39,2 M€ les quartiers en difficultés et 33 M€ le bassin fluvial Rhône-Saône.
Les maires présents autour de la table ont été informés de la démarche à suivre pour la bonne utilisation de cette manne européenne. « Les conseillers régionaux sont là pour aider les élus à formaliser leurs demandes, a insisté Jean-Louis Gagnaire  Il faut avant tout présenter de bons projets. » Le vice-président en a profité pour souligner que les fonds européens n’ont pas tous été utilisés l’année dernière, « ce qui n’est pas normal ». Il a rappelé les principes adoptés par la Région Rhône-Alpes consistant à proposer des réponses adaptées, donner une plus grande place à l’ingénierie financière aux côtés des subventions tout à veillant à l’articulation entre fonds régionaux et européens.

Aline Vincent



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide