Fermer la publicité

Collectivités - Le Département vote contre la réforme territoriale

Loire le 10 juillet 2014 - Mathieu Ozanam - Actualités - article lu 475 fois

Collectivités - Le Département vote contre la réforme territoriale
En 2008 Bernard Bonne proposait d'accoler un autocollant 42 contre la disparition des numéros de départements sur les plaques d'immatriculation (archives, D.R.)

Les fauteuils des conseillers généraux se sont peu à peu vidés au fur et à mesure du débat.

Commencé à 14 h 30 ce lundi 7 juillet, le débat qui devait durer 1 h 30 s’est prolongé au fil des prises de parole. Car chacun voulait s’exprimer dans ce débat libre. En dehors de quelques voix favorables dans les rangs du groupe socialiste, la majorité des conseillers a manifesté sa désapprobation face au projet de réforme territoriale prévue par le gouvernement. « Dans cette démarche, la première obligation c’est la concertation. La moindre des choses serait d’avoir des échanges avec les élus de terrain », regrettait Jean-Claude Charvin du groupe Indépendance et démocratie. « La gauche avait combattu les réformes de Nicolas Sarkozy, or les mesures votées par le gouvernement actuel vont dans le même sens et vont même plus loin », dénonçait René Lapalus du groupe Gauche citoyenne (Front de gauche). « C’est trop facile de demander aux autres de se réformer et de s’en exonérer », ironisait Jean-François Barnier, vice-président du conseil général. « On nous avait annoncé un Acte 3 de la décentralisation, c’est en fait une contre-réforme car elle va à l’encontre de la réforme de décentralisation de 1982 », attaquait très remonté Bernard Jayol du groupe Gauche républicaine.
Au moment de voter la motion « pour une reconnaissance du rôle et des missions indispensables des conseils généraux auprès des habitants et des territoires », plusieurs membres de l’assemblée demandent quelques ajouts exprimés de façon plus explicite : « le maintien de l’échelon départemental et du conseil général ; le report, si ce n’est le retrait, de l’examen des deux projets de loi par le Parlement ». Seul le groupe socialiste s’est abstenu.

Mathieu Ozanam



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide