Fermer la publicité

Collèges : Une métropolisation « sans rupture »

Rhône le 06 septembre 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 725 fois

Collèges : Une métropolisation « sans rupture »
Au 1er janvier 2015, 113 des 163 collèges du Rhône passeront dans le giron de la métropole lyonnaise. L'objectif étant que « cela se fasse sans même s'en apercevoir », explique la présidente du conseil général Danielle Chuzeville.

Dans les collèges, comme dans tous les autres établissements scolaires, l’heure est à la rentrée.

Avec une autre échéance très proche - 4 mois -, la création de la métropole lyonnaise, reprenant sur son territoire (celui de l’actuel Grand Lyon) la gestion des collèges. « Nous travaillons en collaboration avec la métropole pour que le lissage se fasse dans les meilleures conditions possibles », prévient la présidente du Département Danielle Chuzeville : « Annie Guillemot, la vice-présidente chargée de l’éducation au Grand Lyon, est également conseillère générale ». Pas de séisme en vue, donc : « Après la métropole aura sa propre politique, mais dans un premier temps, nous faisons en sorte que cela se passe sans rupture ». En attendant, les 88 000 collégiens du Rhône s’apprêtent à reprendre le chemin de leurs 163 établissements (109 collèges publics, 54 collèges privés sous contrat). Soit une augmentation des effectifs « conséquente mais bien répartie » résume la présidente Chuzeville : « Nous n’avons pas de collège qui « explose », pas de mesures d’urgence dues à un afflux massif d’élèves ».

UNE RESTRUCTURATION A 15 M€

Pas de nouveau établissement livré pour cette rentrée 2014, mais l’achèvement d’une restructuration lourde, celle du collège Jean-Perrin (Lyon 9e), qui aura coûté 15 M€, « le prix d’un collège neuf » fait remarquer Danielle Chuzeville. La rentrée 2015 verra quant à elle la livraison d’un nouveau collège à Saint-Pierre-de-Chandieu (coût : 18 M€). Au total, le conseil général consacre cette année un budget de 97,8 M€ aux collèges rhodaniens : 55,5 M€ en investissement et 42,3 M€ en fonctionnement. Ceci hors salaires des agents techniques et accompagnateurs scolaires, actions spécifiques (sociales, santé, environnement) et… transports scolaires. Un secteur qui aura fait parler de lui au début de cette année, suite à la remise à plat du tracé de certaines lignes. « Nous avons adapté les circuits à la demande autant que faire se peut… », explique la présidente Chuzeville : « Mais un circuit qui coûte 30 000 € pour deux élèves n’est pas tenable financièrement… Cela représente cependant très peu de cas ».


F.R.


COLLEGE CONNECTE, CARTABLE ALLEGE

Après la visite du collège Jean-Perrin restructuré (lire ci-contre), Danielle Chuzeville se rendra mardi 2 septembre, jour de la rentrée scolaire, au collège Val d’Argent à Sainte-Foy-l’Argentière, l’un des 20 établissements français (le seul de l’académie du Rhône) sélectionné comme site pilote « collège connecté » par l’Education nationale pour développer les usages pédagogiques du numériques. L’e-éducation reste l’une des priorités du Département, avec tout un arsenal déployé dans chaque établissement : espace numérique de travail (ENT), tablettes tactiles, vidéoprojecteurs interactifs, classe numérique… Avec l’objectif d’ « alléger les cartables, notamment en 6e », résume la présidente Chuzeville.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide