Fermer la publicité

Claire Schneider : "Un coup de coeur pour les Vallons!"

Isère le 08 janvier 2017 - Patricia TRICOCHE - Nord-Isère - article lu 65 fois

Claire Schneider : "Un coup de coeur pour les Vallons!"
Patricia Perry Tricoche - Claire Schneider

En ce mois de janvier les traditionnels vœux devraient avoir une résonnance particulière sur les Vals-du-Dauphiné. Alors que la Réforme territoriale a redessiné les contours du territoire, les structures qui le composent s'apprêtent également à vivre d'importants changements.

La médiathèque des Vallons-de-la-Tour, devenue celle des Vals-du-Dauphiné (VDD) accueille une nouvelle directrice, Claire Schneider, qui a pour mission d’animer un réseau déjà opérationnel avec les sept médiathèques d’origine mais aussi de coordonner les 23 structures du territoire qu’elles soient bibliothèques ou  médiathèques avec leur armée de bénévoles.

Lors  d’une rencontre avec Gisèle Gaudet, vice-présidente en charge de la culture au sein des Vallons, Claire Schneider est apparue très enthousiaste et a montré combien la culture est importante tant dans sa vie professionnelle que personnelle. Un sujet qu’elle maîtrise d’autant mieux qu’elle était jusqu’alors directrice de la bibliothèque des deux mondes et des affaires culturelles à La Motte -Servolex (73).

A 53 ans, cette maman de trois enfants et jeune grand-mère est aussi bénévole dans l’âme. Elle préside l’association Lectures plurielles qui organise le festival du premier roman à Chambéry, évènement phare devenu incontournable.

Une lectrice insatiable qui dit avoir bu la potion magique toute petite. Son vœu le plus cher c’est d’amener le public en grand nombre à la médiathèque pour qu’il puisse s’approprier le lieu et ses moindres recoins chacun pouvant y trouver sa perle rare.

Pourquoi avoir fait le choix de venir à La Tour-du-Pin ? Tout simplement parce que le projet des Vals-du-Dauphiné l’a séduite, elle a même eu « un coup de cœur » pour ce lieu ou elle avoue être venue « en espionne »…et pour son projet ambitieux.

Un nouveau challenge comme une bonne dose d’adrénaline avec la perspective du partage avec des équipes tout aussi motivées qu’elle. Pour les élus, il est important de renforcer les réseaux existants et créer de nouvelles synergies pour faire rayonner la lecture publique et amener le public toutes générations confondues à franchir les portes des médiathèques et de profiter des nouveaux outils numériques.

Pour l’instant Claire Schneider savoure son entrée en terre dauphinoise et va profiter de ce premier semestre pour prendre le pouls des sites et engager les actions croisées entre professionnels et bénévoles.

 

Patricia Perry Tricoche



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide