Fermer la publicité

CK Industries veut booster son export

Loire le 05 mai 2015 - Florence Barnola - Industrie - article lu 787 fois

CK Industries veut booster son export
FB - CK Industries fait partie du Groupe Eric Reynaud avec deux autres sociétés

L'entreprise fait partie les trois leaders nationaux de matériel d'élevage pour bovins. CK Indutries, agrandit sa zone de stockage et ses bureaux situés à Marcoux. L'objectif fixé est d'augmenter son chiffre d'affaires à l'export.

« Nous travaillons avec un réseau d’environ 800 concessionnaires en France et 200 à l’étranger. L’idée est d’avoir un ou des relais dans chaque pays », explique le PDG de cette entreprise de 45 salariés spécialisée dans le matériel tubulaire et le système de raclage des lisiers (déjection d’animaux). « Dans notre cœur de métier, on conçoit, on fabrique et on commercialise ». Eric Reynaud a racheté la société en 1999 : « Nous avons modernisé les outils de production en nous dotant de découpes laser, robots de soudure etc. Chaque année, nous consacrons entre 300 000 et 400 000 € d’investissements pour être compétitifs. » 

L’année 2015 voit l’entreprise investir dans l’extension de sa zone de stockage avec 2 500 m2 supplémentaires et de ses bureaux avec 120 m2 de plus afin notamment de pouvoir former ses revendeurs. « L’idée est de les accueillir, une salle sera dédiée à la formation. Nous avons par ailleurs demandé un agrément pour faire de la formation. » Le site aujourd’hui s’étend sur plus de 28 000 m2 dont 6 500 couverts.

Un CA multiplié par 6 en 15 ans

L’autre objectif du dirigeant est de développer l’export. Pour l’heure 85 % du chiffre d’affaires sont réalisés en France et 15 % à l’export (principalement l’Europe) « Nous avons commencé l’export en 2005. Dans les cinq ans à venir nous voudrions qu’il passe à 50 % du chiffre d’affaires. » Le Maghreb, notamment le Maroc et la Tunisie, reste un marché en extension : « Depuis près de 4 ans nous sommes arrivés sur ce marché. Ce sont des pays qui souhaitent devenir autonomes au niveau alimentaire ».
Le chiffre d’affaires de CK Industries a été multiplié par 6 en 15 ans passant de 2 M€ en 2000 à près de 11 M€ en 2013. La société qui est le 3e constructeur national de matériel tubulaire et le 1er alliant matériel tubulaire et système d’évacuation des lisiers, fait partie d’un groupe de trois entreprises dirigé par Eric Reynaud dans lequel se trouvent également Bayle Industries (installée à Rodez) spécialisée dans l’élevage ovin, caprin ainsi que Galvelpor (structure rachetée en 2007 située dans le Finistère) spécialisée dans l’élevage porcin.

Florence Barnola
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide