Fermer la publicité

Circulation : les transversales en voie de réouverture à Saint-Etienne

Loire le 24 juillet 2014 - Marine Graille - Agglomération stéphanoise - article lu 1444 fois

Circulation : les transversales en voie de réouverture à Saint-Etienne
Des transversales est-ouest de l'hypercentre rouvertes pour la fin d'année ? (D.R.)

Le sens de circulation en centre-ville a fait beaucoup débat pendant la campagne municipale.

Dans les 200 promesses que Gaël Perdriau avait énoncé, l’une d’elles concernait justement ce dossier. Le candidat UMP s’engageait à « redéfinir les limites du plateau piéton afin de mieux partager l’espace public et d’établir une zone 30 sur le périmètre » mais aussi et surtout de rétablir « en cœur de ville un axe perpendiculaire à la Grand’Rue, permettant de retraverser la ville d’est en ouest ». 4 mois après leur élection, Gaël Perdriau et son équipe n’ont pas oublié cette promesse mais sa mise en place pourrait peut-être prendre un peu plus de temps que prévu.
Lors du dernier conseil municipal, Olivier Longeon du groupe d’opposition « Saint-Etienne en mieux » (EELV) a interrogé le nouveau maire sur ce projet. G. Perdriau a confirmé à l’opposant son intention d’ouvrir la zone piétonne aux voitures par une zone 30. « Si le maire persiste dans cette erreur, les Stéphanois subiront plus de nuisances sonores, plus de pollution atmosphérique, plus de bouchons, plus de situations de stress pour les usagers des modes doux et donc un centre ville moins agréable et moins apaisé », prévient O. Longeon. Ex adjoint à l’urbanisme, le socialiste Florent Pigeon, du groupe « Saint-Etienne, l’avenir ensemble » remarque que « dans toutes les grandes villes de France, qu'elles soient administrées par la gauche ou par la droite, c'est toujours la voie de la piétonisation qui a été choisie pour dynamiser les centre-villes. Gaël Perdriau fait le choix inverse. C'est grave pour notre ville. »

L’étude est lancée

Pour l’heure, rien n’est définitif. Ni le coût, ni les nombres de rues impliquées. Pascale Lacour, adjointe à la circulation et aux déplacements, a lancé il y a quelques semaines une étude complète sur ce dossier (aménagements, déplacements, panneaux de signalisation, etc.) Selon l’élue, les résultats devraient être connus d’ici la rentrée, et un important travail de consultation avec les riverains et les commerçants sera ensuite engagé. P. Lacour ne préfère pas donner d’échéance mais « espère que le dossier sera réglé d’ici la fin de l’année ».
A Roanne, le maire Yves Nicolin, a visiblement voulu régler rapidement la question de la circulation en centre-ville, puisque 4 mois après avoir été élu, un nouveau sens de circulation a été mis en place après consultation avec les riverains. Une dizaine de rues ont été concernées par ces modifications pour un coût total de 17 000 €.

Marine Graille



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide