Fermer la publicité

2016, une belle année pour les cinémas de la Loire

Loire le 05 janvier 2017 - Florence Barnola - Cinéma

2016, une belle année pour les cinémas de la Loire
Freeimages.com/Scott Liddell

En 2016, la hausse de la fréquentation des cinémas sur le territoire national avoisine les 4 %. Dans le département, même constat, les entrées ont progressé entre 3 % et 14 % selon les territoires. Et à Saint-Etienne ?

Selon le CNC, la fréquentation des salles de cinéma en France franchit les 200 millions pour la troisième année consécutive. Ainsi, il y a eu près de 213 millions d’entrées en 2016, soit une hausse de 3,6 % par rapport à l'année précédente. Un résultat qui hisse la France sur la première marche du podium européen.

« Le phénomène en France est plus tiré par les multiplexes, avec les films comme Les Tuche », indique Paul-Marie Claret le directeur des deux Méliès de Saint-Étienne. « Pour le Méliès, des films comme Merci patron ! ont gonflé nos entrées. » Par rapport à 2015, le Méliès Jean-Jaurès a enregistré 4 % de fréquentation en 2016 (151 872 entrées) et le Méliès Saint-François 11,2 % (46 145 entrées). Dans le top 5 des meilleures entrées des deux cinémas d'Art et essai, se trouvent Daniel Blake, Julieta, ou encore Juste la fin du monde.

Quant aux multiplexes le Camion Rouge et l’Alhambra, ils comptent respectivement 215 000 et 356 830 entrées en 2016.
Les quatre cinémas stéphanois totalisent près de 800 000 entrées.

Plusieurs petit succès

Dans le Gier, le Ciné Chaplin de Rive-de-Gier a réalisé 62 895 entrées contre 56 000 en 2015, avec en tête des films familiaux.
Dans le Forez, les films jeune public, comme Vaiana, ainsi que des comédies populaires comme Demain tout commence, ont trouvé leur public. Le Rex (classé Art et Essai), a enregistré 138 000 billets vendus et 148 000 entrées. La fréquentation a crû de 13 % malgré la fermeture du cinéma pour rénovation en novembre.

À Saint-Just-Saint-Rambert, le nouveau Family a vu se presser un grand nombre de spectateurs depuis septembre dernier. « Nous sommes passés de quatre à sept salles (dont trois équipées en son Atmos) donc les films sont exposés un peu plus longtemps », explique Charles Dufour le président du cinéma pontrambertois qui enregistre 195 000 entrées en 2016 contre 148 000 l’année précédente.

Plus de 420 000 entrées ont été comptabilisées à Roanne, entre la salle d’art et d’essai l’espace Renoir, et le multiplexe le Grand Palais (380 000 entrées). Pour Philippe Baud, le directeur du Grand Palais, l’année 2016 était tout aussi bonne que la précédente : « La fréquentation a progressé de 2 % par rapport à 2015 qui était déjà conforme à nos prévisionnels. Aucun film n’a été en peloton de tête mais plusieurs ont réuni entre 10 000 et 12 000 spectateurs. »

Florence Barnola
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide