Fermer la publicité

Cinéma : Trois recours contre le projet pontrambertois

Loire le 24 septembre 2014 - Xavier Alix - Culture - article lu 1787 fois

Non pas un mais trois nouveaux recours.

L’un d’eux vient logiquement de MJM comme nous l’a confirmé sa dirigeante Sylvie du Parc. Propriétaire du Royal à Saint-Etienne qu’il va remplacer par le multiplexe Camion rouge, son groupe dijonnais (qui vient aussi d’acheter le Gaumont dans la capitale ligérienne, lire ci-dessus) avait déposé le premier recours ayant abouti en mai dernier contre le projet de l’association Family à Saint-Just-Saint-Rambert.

Ce dernier prévoyait à l’origine la création d’un multiplexe de 9 salles (1 800 fauteuils) pour une ouverture fin 2015. Arguant d’un potentiel de 260 000 entrées distinct du marché stéphanois, le Family a proposé un nouveau projet, moins ambitieux, de 7 salles (1 277 fauteuils). Le 13 août dernier, en l’absence de quorum lors de la réunion de commission chargée de l’examiner, il avait cette fois-ci obtenu l’accord de la préfecture avec une autorisation officiellement accordée le 19 août. Les éventuels opposants avaient un mois pour déposer un recours auprès du CNC (centre national du cinéma), en charge de les relever. Contacté avant Sylvie du Parc, le CNC nous informait que trois recours avaient bien été déposés du 16 au 19 septembre contre le nouveau projet pontrambertois mais refusait de préciser les identités des auteurs.

Le dossier devrait désormais passer en CNAC (commission nationale d’aménagement commercial) dans un délai de 4 mois maximum. En cas d’autorisation annulée, rien n’empêcherait le Family de présenter un troisième projet. Mais Charles Dufour, président de l’association, ne souhaite pas s’exprimer sur l’ensemble de l’affaire avant la décision de la CNAC : « dans notre cas, on subit et on attend que la procédure s’achève. »

Xavier Alix

(1) Commission départementale d’aménagement commercial

Lire aussi :

Saint-Etienne : le Gaumont vendu à la propriétaire du Royal (24 septembre 2014)




À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide