Fermer la publicité

Cinéma : la fréquentation recule plus vite dans la Loire

Loire le 09 octobre 2014 - Xavier Alix - Cinéma - article lu 424 fois

Cinéma : la fréquentation recule plus vite dans la Loire
La Loire comptait en 2013 67 écrans pour 12 997 fauteuils. Sur 30 établissements dans 25 communes, 17 arts et essai, deux multiplexes (D.R.)

A la veille de gros bouleversements sur son offre cinématographique, du moins dans sa partie sud comme vous avez pu le lire dans nos colonnes ces dernières semaines, la Loire voit sa fréquentation des salles se dégrader à un rythme plus rapide que l'ensemble de l'Hexagone. En 2013, la fréquentation cinématographique a reculé de 4,9 % en France par rapport à 2012 (193,59 millions d'entrées payantes).

A la veille de gros bouleversements sur son offre cinématographique, du moins dans sa partie sud comme vous avez pu le lire dans nos colonnes ces dernières semaines, la Loire voit sa fréquentation des salles se dégrader à un rythme plus rapide que l’ensemble de l’Hexagone.
En 2013, la fréquentation cinématographique a reculé de 4,9 % en France par rapport à 2012 (193,59 millions d’entrées payantes). Baisse en moyenne, plus importante pour les unités urbaines1 de moins de 10 000 habitants (- 6,4 %) et de 100 000 à 200 000 habitants (- 6,5 %). Moins forte dans celles de 20 000 à 50 000 habitants (-3,6 %). Les zones rurales chutent de 12,5 %.
A l’échelle de la Loire, ce recul est de 6 % avec 1,797 millions d’entrées payantes en 2013 contre - 2,7 % en Rhône-Alpes. La recette totale aux guichets ? 11,034 M€ pour une recette moyenne par entrée (RME) de 6,14 € TCC ; l’indice de fréquentation (rapport entre nombre d’entrées et population d’une zone géographique) y est de 2,41 pour un taux d’occupation des fauteuils de 12,4 %. Sur ces trois mêmes dernières données, les résultats régionaux donnent 6,61 € de RME, 3,34 d’indice de fréquentation et 14,3 % d’occupation des fauteuils. Au niveau, national, 6,46 €, 3,1 et 14,1 %.
Les 23 salles des 4 établissements de Saint-Etienne - seule ville ligérienne comptabilisée - ont enregistré 771 000 entrées (- 5,8 %), 5,243 M€ de recettes guichets ; une RME à 6,8 € et un indice de fréquentation à 4,48 pour un taux d’occupation fauteuil à 11,3 %. La Géographie du cinéma donne en revanche des indications sur les unités urbaines ligériennes de plus de 50 000 habitants. Celle de Saint-Etienne (372 000 habitants) voit sa fréquentation chuter de 6,1 %, sa RME est de 6,3 € et le taux d’occupation fauteuil de 10,9 %. Pour Roanne (81 000 habitants), le recul des entrées est de 6,3 % pour une RME de 6,67 € et un bon indice de fréquentation (4,73) mais un taux d’occupation de 12,5 %. Sur « Saint-Just-Saint-Rambert » (58 000 habitants, seule autre unité identifiée), ces chiffres sont respectivement de - 4 % ; 6,3 € ; 2,66 et 15,6 %...

Xavier Alix

1 Agglomérations au sens de l’Insee sur la base de recensement de 2009.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide