Fermer la publicité

Chenereilles, le village vert

Loire le 29 mai 2014 - Daniel Brignon - Actualités - article lu 227 fois

Chenereilles, le village vert
(D.R.)

Reconquis dans son habitat ancien le bourg de Chenereilles étagé au-dessus d’un château dont émerge toujours le puissant donjon crénelé du XIVe, s’est repeuplé, pouvant rivaliser désormais avec se cinq gros hameaux qui rythment ce territoire rural.

D’une manière générale à l’instar du massif, la commune a connu ses vaches maigres dans les années 1970 où la population était descendue à 200 habitants. Elle a depuis les années 1980 progressivement remonté la pente pour retrouver la population qu’elle comptait au début du XXe siècle. 510 habitants aujourd’hui, une population doublée depuis 1990, et rajeunie : l’école du village accueille 60 enfants et s’est agrandie d’une 3e classe l’année dernière. L’expansion devra se restreindre bientôt avec un nouveau PLU en préparation qui se plie aux contraintes des lois Grenelle et au Plan local de l’habitat du Pays de Saint-Bonnet-le-Château qui accorde à la commune deux constructions annuelles. « Il y aura une réduction importante des surfaces constructibles », admet le maire, Serge Vray. Elles seront contenues autour du bourg seulement et non plus dans les hameaux où doivent se maintenir les surfaces agricoles. Le bourg d’ailleurs a besoin de poursuivre sa consolidation pour maintenir l’unique commerce : un restaurant qui tient aussi lieu de bar et d’épicerie.
L’agriculture représente l’activité majeure du territoire avec quatre exploitations pour les plus importantes, que jouxtent quelques doubles actifs. Mais l’artisanat, diffus dans le paysage, tient aussi une place qui s’est progressivement affirmée, avec électricien, plombier, dépanneur électro-ménager, carreleur, carrossier, graphiste et deux paysagistes.
En termes d’équipements publics, pas de répit pour la commune qui enchaîne les projets : agrandissement de l’école et création d’un chauffage collectif à plaquettes de bois pour l’ensemble sis dans le même vaste bâtiment composé de la mairie, l’école et deux appartements en location, un projet de 750 000 € terminé en 2013 ; construction d’un local technique pour l’employé à la voirie communale cette même année. Ces chantiers font suite à la reconstruction en 2008-2009 de la salle des fêtes, dotée elle aussi dans une recherche d’économie d’énergie d’un chauffage solaire. La commune achève l’étude d’un Coca (Contrat communal d’aménagement) à signer avec le conseil général à la fin de l’année, concernant essentiellement l’aménagement du bourg en vue de sécuriser sa traversée. Des travaux programmés pour la période de 2015 à 2018.
Depuis 1998, la commune a conduit en parallèle un programme d’assainissement collectif des hameaux et du bourg qui s’achève dans quelques mois. Elle avait créé dans un premier temps cinq stations selon la technologie de lits plantés de roseaux pour laquelle la commune a été pionnière dans le département, souligne le maire. Elle mérite pour cela sa qualité de village vert, tout comme pour son action en faveur de la maîtrise de l’énergie qui se traduit encore par l’extinction de l’éclairage public la nuit.

Daniel Brignon

Surface : 897 ha
Altitude : de 420 m à 749 m
Population : 510 habitants
Communauté de communes : Pays de Saint-Bonnet-le-Château
Patrimoine : le château, dont on voit émerger le donjon massif, érigé au XIVe siècle et agrandi au XVIIIe. Demeure privée, le château est inscrit partiellement aux Monuments historiques depuis 1983, essentiellement le donjon médiéval et les façades Renaissance sur la cour intérieure.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide