Fermer la publicité

Chambres de commerce et d’industrie - 2014, année numérique

Loire le 16 janvier 2014 - Mathieu Ozanam - Agglomération stéphanoise - article lu 372 fois

Chambres de commerce et d’industrie - 2014, année numérique
Les voeux de la CCI Saint-Etienne/Montbrison étaient placés sous le signe du numérique (© Georges Rivoire)

C’est à un retour sur les bancs de l’université auquel étaient conviés les invités de la CCI Saint-Etienne Montbrison pour la soirée des vœux.

L’amphithéâtre de Telecom Saint-Etienne a fait le plein pour une leçon de choses sur les perspectives d’une économie qui se tourne vers le numérique et qui l’utilise comme un « levier de compétitivité des entreprises et un outil d’attractivité du territoire », a répété André Mounier, président de la CCI. Invité à prendre la parole, le vice-président chargé de l’industrie Philippe Rascle citait le rapport Mc Kinsey (« L’impact d’Internet sur l’économie française ») publié en 2011. « Chaque euro investi dans le numérique s’est traduit par 2 € de marge opérationnelle pour les PME de la filière numérique. Mais pour l’ensemble des PME les investissements numériques se sont traduits par des gains de productivité de 15 %. » Il appelait avec Catherine Bocquet, présidente de l’association Numelink regroupant les professionnels du secteur numérique dans la Loire, à soutenir la candidature de Saint-Etienne à l’appel d’offres national French Tech, un label « Quartiers numériques » attribué par le ministère à l’Innovation et à l’Economie numérique. Son but est de donner une plus grande visibilité internationale aux acteurs du quartier créatif Manufacture.

Xavier Court, invité d’honneur

La soirée de vœux permettait de mettre en valeur les initiatives et les réussites de la Loire dans le domaine du numérique, le conseil général étant salué avec insistance par André Mounier pour sa politique d’équipement du département en réseau de fibre optique qui avait représenté un investissement de 40 M€. « Pour se développer, nos entreprises ont également besoin d’infrastructures », insistait-il, en profitant pour appeler au lancement de l’appel d’offres pour la concession de l’A 45.
Un point de vue gentiment égratigné par Xavier Court, invité d’honneur de la soirée qui jugeait, taquin, que s’il « faut des autoroutes et des aéroports, on en aura un peu moins besoin à l’avenir car on fera de la visioconférence ». Le co-fondateur du site vente-privee.com (1,6 Md€ de CA en 2013 et 2 000 salariés), Ligérien d’origine, soulignait tous les bienfaits que les entreprises avaient à intégrer le numérique, « une chance incroyable pour le territoire ». Il estimait que « la vraie règle du e-commerce, c’est qu’on a remis la relation client au centre, car d’un geste du doigt, d’un clic sur Internet, on peut changer de site. C’est pourquoi il faut respecter le client et bien le traiter pour qu’il revienne. »

Mathieu Ozanam



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide