Fermer la publicité

Chambre des métiers et de l’artisanat - Le Livre Blanc : des solutions pour un immobilier adapté

Isère le 03 avril 2014 - La Rédaction - Immobilier et BTP - article lu 1756 fois

Chambre des métiers et de l’artisanat - Le Livre Blanc : des solutions pour un immobilier adapté
(© A.S.)

L’artisanat en Rhône-Alpes se matérialise aujourd’hui en plus de 120 000 entreprises assurant une présence diffuse sur l’ensemble du territoire, en zones tant urbaines que rurales ; pourtant, ces dernières continuent de souffrir de réels besoins en immobilier.

Partant de ce constat, les Chambres régionales de métiers et de l’artisanat d’Île de France et de Rhône-Alpes ont initié une démarche commune, visant à favoriser l’adoption d’une politique immobilière spécialement adaptée aux artisans. Une volonté dûment suivie et encouragée par Alain Berlioz-Curlet, président de la CRMA Rhône-Alpes, heureux d’ « appuyer la collaboration inter-réseaux et de présenter l’artisanat sous un autre jour, en montrant le bienfondé de la mixité professionnelle ». Cette première édition du Livre Blanc de l’immobilier d’entreprise artisanale se veut donc « un outil de bonne pratique et d’aide à la décision » pour tous les acteurs amenés à intervenir dans la chaîne de production immobilière.
Destiné à la base aux 700 élus des 16 départements que couvrent les deux CRMA, ce guide de 100 pages s’adresse aussi aux collectivités locales et intercommunalités, opérateurs et établissements publics ou mixtes, sans oublier les acteurs privés. Les objectifs d’une telle initiative ? « Continuer à mailler le territoire, transmettre des savoirs, accompagner le tissu industriel dans les zones périurbaines et encourager le tourisme. Il faut que les élus soient capables de parler avec les collectivités locales, les PLU, les SCoT… » A travers ce Livre Blanc, les auteurs espèrent vivement pouvoir contribuer à une meilleure compréhension des besoins des artisans et au développement d’une offre immobilière adaptée et efficacement répartie. « Il ne s’agit pas de montrer la voie, mais d’aider aux décisions », comme le précise Jean-Jack Queyranne, président du conseil régional Rhône-Alpes ; « ce livre doit être l’occasion de donner un coup d’arrêt à l’éviction des artisans, de prendre en compte la nécessité de dédier des espaces à l’artisanat ». Tout en prenant en compte les diversités inhérentes à l’âge, la taille, ou encore le secteur d’activité des entreprises.

Une pénurie de locaux adaptés

Réalisé par les CMA régionales d’Ile-de-France et de Rhône-Alpes avec l’expertise opérationnelle des CMA départementales des Hauts-de-Seine, du Rhône, de la Savoie et de la Seine-et-Marne, ce Livre Blanc est enrichi de nombreux entretiens, saisis sur le terrain auprès des acteurs concernés par la production d’immobilier artisanal. Organisé en trois volets, l’ouvrage dresse un état des lieux des enjeux liés au développement et à la pérennisation de l’immobilier d’entreprise artisanale, tout en présentant diverses stratégies et propositions à mettre en œuvre. Depuis près de trente ans en effet, le nombre d’entreprises artisanales en tissus contraints décline progressivement : faute à la densification des tissus urbanisés, associée à une forte valorisation du foncier en zone urbaine ou rurale, qui a poussé vers une relocalisation des artisans dans des secteurs plus éloignés des agglomérations. Sans compter que ces derniers se heurtent actuellement à une réelle pénurie de locaux adaptés. Un point qu’Alain Berlioz-Curlet n’a pas manqué de rappeler au président du conseil régional, prenant pour exemple le quartier de la Confluence, brillant lui-même par son absence de locaux adaptés ! « Je regrette qu’on ne puisse aujourd’hui montrer ce que l’artisanat représente. On en parle beaucoup, mais les propos tenus ne reflètent malheureusement pas forcément la réalité ». Les chiffres sont malheureusement là pour en témoigner : même si le département du Rhône résiste mieux que d’autres, on constate une baisse constante dans l’apprentissage artisanal. Bâtiment, alimentation, fabrication et services : une grande famille qui regroupe, tout de même, près de 250 métiers.

Charlotte Mounard


« Atouts », outil de développement durable

La présentation du Livre Blanc était aussi l’occasion pour le Conseil régional et la CRMA Rhône-Alpes de présenter la toute nouvelle plateforme web du programme « Atouts », visible en ligne depuis le 1er mars. Accompagner partout en Rhône-Alpes, l’entreprise artisanale comme modèle économique d’avenir : tel est l’objectif de ce programme initié conjointement par l’Etat, la Région Rhône-Alpes, l’UPA Rhône-Alpes et la CRMA RA dans le but de proposer des « solutions gagnantes pour les artisans ». Sur la période 2012-2015, « Atouts » accompagne d’ores et déjà 3 800 sociétés, 1 200 chefs d’entreprise et plus de 9 000 porteurs de projet dans leurs démarches. Tout ceci visant à contribuer au développement de l’artisanat en Rhône-Alpes et renforcer le rôle majeur de l’artisan dans l’économie de proximité. Intégrant, de cette manière, le développement durable comme valeur charnière dans la gestion d’une entreprise.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide