Fermer la publicité

CFA du Roannais : 40 ans d'excellence

Loire le 26 juin 2015 - Louis Pralus - Économie - article lu 409 fois

CFA du Roannais : 40 ans d'excellence

Le CFA du Roannais Pierre Dufour a célébré ses 40 ans : 40 ans de réussites et trophées.

Philippe Meirieu, vice-président de la région chargé de la formation, qualifie le CFA du Roannais « d'exemplaire »  et  assure le soutien de la région pour son projet pôle boulangerie-pâtisserie-chocolaterie. Nouveau projet dévoilé par Romain Bost, vice-président de Roannais agglomération et président de l'ARPA (association roannaise pour l'apprentissage) qui gère le CFA.  Vu le  coût  il sollicite les entreprises pour aider à le réaliser aux côtés de la région et du département.  Henri Beaulieu, directeur du CFA,  précise  : « Ce pôle est indispensable, tout le monde en est convaincu. Reste le financement. Je pense que nous y arriverons ! »
Ce serait stopper le CFA dans ses succès si le projet n'aboutissait pas.  Impressionnant tableau : Auriane Vial, coiffeuse, médaille d'or à la finale internationale des Olympiades des métiers en 2001 ; 4 apprentis médailles d'or, d'argent, de bronze en boulangerie, coiffure, carrosserie, technologie automobile à la finale nationale des Olympiades des métiers  en 2005 ;  Jonathan Chapuis, pâtissier, meilleur apprenti de France  ; Grégory Badolle, carrossier, 2e aux Olympiades nationales ; Dimitri Vial, coiffeur, Meilleur ouvrier de France en 2015 ou de performances comme Carole Murad, qui a ouvert sa boucherie-charcuterie à 23 ans à Cublize après un CAP et  brevet professionnel.
Le CFA a commencé à l'initiative de la Ville de Roanne, de la chambre de commerce et  chambre de métiers qui ont créé l'Arpa, laquelle ouvre le CFA en 1974  à la caserne Werlé.  En 1977, après 11 mois de travaux, le CFA sort de terre à Mably et accueille les premiers apprentis en alimentation, restauration, coiffure. Coût de la construction : 6,4 millions de francs.  En 1981 une 2e tranche de travaux permet l'installation de la section carrosserie-mécanique auto.  En 1990,  3e tranche de travaux : cabine de peinture pour les métiers de l'automobile. En 1999,  4e tranche de travaux et atelier de maintenance  auto, laboratoire de boucherie et  laboratoire de charcuterie. En 2013 ouverture d'un BTS après vente automobile et en septembre 2014 nouvel atelier automobile pour le travail sur les véhicules hybrides et électriques.

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide