Fermer la publicité

Ces chères ordures ménagères du Nord Dauphiné

Isère le 19 août 2015 - Jacques SAVOYE - Nord-Isère - article lu 166 fois

Ces chères ordures ménagères du Nord Dauphiné
Jacques Savoye - Pour 69 communes du Nord-Isère, l'enlèvement des déchets ménagers sera plus cher cette année et en 2016

Le coût de la collecte des ordures ménagères sera revu et augmenté pour 69 communes de l'Isère et du Rhône. Obligatoire pour combler le déficit du Syndicat mixte du Nord Dauphiné (SMND). Il approche les 2 M€.

Pour les habitants de la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère mais aussi ceux de l’Est lyonnais, de l’Isle Crémieu, du Nord Dauphiné et de la Vallée de l’Hien, ce sera la mauvaise surprise de la rentrée. Une décision que les élus des 69 communes concernées par la collecte des ordures ménagères n’ont pas prise de gaieté de cœur, l’on s’en doute. « L’audit commandité à l’initiative de la Capi a révélé que le SMND, en charge de la collecte des ordures ménagères, a cumulé lors des trois dernières années un déficit de 1 994 478 €. Des mesures d’urgence ont donc été prises pour redresser la situation », explique Jean-Bernard Griottier, vice-président de la Capi.

Pour résoudre cette situation, due à une mauvaise estimation des volumes traités dans les déchèteries et donc leur coût par rapport aux recettes perçues, les représentants des intercommunalités, en accord avec les services de l’Etat, ont adopté deux augmentations susceptibles de se traduire par « un retour rapide à l’équilibre budgétaire ». C’est ainsi qu’une « contribution exceptionnelle de 10 € par habitant sera perçue en deux fois sur 2015 et 2016 », a-t-on annoncé. Par ailleurs, une augmentation des tarifs des déchèteries, « pour les amener aux coûts réels », sera appliquée. Elle passera de 19,90 € à 28 € par habitant.

« La taxe d’enlèvement des ordures ménagères est calculée sur les bases des impôts fonciers dont le taux varie d’une commune à une autre. Il est donc difficile de donner le chiffre exact de la contribution que payera réellement chaque ménage », explique Jean-Bernard Griottier non sans préciser que la vigilance est de mise pour surveiller les moyens mis en œuvre par le Syndicat mixte du Nord Dauphiné pour revenir à une gestion saine et équilibrée, maintenir le service et préserver les emplois. Alors que ce syndicat investit 1,3 M€ pour agrandir et moderniser la déchèterie de Bourgoin-Jallieu (voir L’Essor-La Tribune de Vienne du 7 août), La Capi, toujours selon son vice-président, « réfléchit à la mise en place rapide d’un prix unique des ordures ménagères pour l’ensemble des foyers de l’agglomération ». Pour l’année 2015, le taux moyen pondéré de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères est de 9,09 % pour les 23 communes de l’Agglo. C’est à Villefontaine qu’il est le plus élevé (16,14 %) et à Satolas-et-Bonce qu’il est le plus faible (3,86 %).

Jacques Savoye

 


 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide