Fermer la publicité

Théâtre : Ce qui n'a pas de nom

Loire le 30 janvier 2015 - Daniel BRIGNON - Spectacle, Théâtre - article lu 8 fois

Théâtre : Ce qui n'a pas de nom
DR

Sur un texte et une mise en scène de Pascale Henry, une rêverie théâtrale avec acrobaties, musique, images sur fond de tragédie ordinaire.

D’entrée de jeu l’énigme est posée à l’heure de la soirée télé : un cadavre de femme, plutôt jeune et belle. On perçoit furtivement qu’elle a pu être l’objet de convoitise.
Comment disséquer, analyser, le tableau d’une disparition, d’une femme assassinée ? C’est le propos de cette « composition » qui s’accomplit par touches, impressions, afin de tendre vers l’imperceptible, l’invisible, ainsi l’écho de la tragédie et de ses figures : Médée, Iphigénie, Cassandre… Des femmes, beaucoup de femmes.
Pascale Henry choisit de raconter « une rêverie, soulevée par le spectacle ressassé d’une affaire de faits divers avec femme assassinée ». Elle réunit une artiste aérienne, des comédiens, un vidéaste, pour rencontrer l’énigme et danser avec eux au milieu des idées reçues et des clichés.

Théâtre Jean-Dasté de la Comédie de Saint-Étienne, du mardi 3 au jeudi 5 février à 20 h.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide