Fermer la publicité

Ce que coûte la rentrée scolaire

Loire le 28 août 2015 - Béatrice Bonnamour - Roannais - article lu 123 fois

Ce que coûte la rentrée scolaire
Béatrice Bonnamour - Une famille de 4 enfants

Les fournitures scolaires se font principalement en supermarchés quel que soit le revenu familial. Il faut compter près de 100 € par enfant. Rencontre avec deux mères de famille.

« J’ai un ado de 14 ans qui entre en classe de 4e à Jules Ferry, explique Marie, aide-ménagère, mère célibataire dont l’aîné est dans la vie active. « Je suis une inconditionnelle du magasin Leclerc.  J’ai acheté pour mon fils un classeur, un dictionnaire d’espagnol, 6 cahiers grand format, un cahier de musique, un porte-vue, un stylo-plume, un bic 4 couleurs, des feutres, crayons de couleurs, une trousse. Le sac à dos de l’an passé resservira. J’en ai eu pour 57 €, avec 6 € gagnés grâce à la carte du magasin. Mais il faut racheter d’autres livres, des chaussures et vêtements de sport. Heureusement j’ai reçu une allocation de 390 €. Mon budget n’a pas été plus élevé que l’an passé. »
Anne, maman de 4 enfants de 4 à 13 ans, Roannaise d’origine, devenue parisienne en raison des responsabilités de son époux cadre, retrouve ses racines  lors des vacances. « Je préfère réaliser les acquisitions de la rentrée scolaire à Roanne. Je privilégie les grandes surfaces, tel Carrefour aux prix moins élevés qu’à Paris. « Pour les deux plus jeunes, dans le public, je n’ai rien acheté, si ce n’est pour Baudoin qui entre en CE2 et qui fait une grande consommation de stylos plumes. La mairie de Paris fournit les cahiers. Mais il faut penser au cartable. Je choisis des cartables de bonne qualité servant d’une année à l’autre. Pour Blanche qui entre en 6e  j’ai dû acheter un sac à dos de 40 €. Il faut ajouter les stylos, les cahiers grand format, règles, compas, équerres, pas de calculatrice mais aussi les rouleaux de papier pour couvrir les livres » précise Anne. « Il y a les vêtements, les chaussures parce que les enfants ont grandi mais j’essaie d’étaler les achats pendant l’année. Et puis ayant deux garçons, deux filles, les vêtements se passent. J’ai dépensé 150 à 160 € pour deux enfants en fournitures scolaires ;  200 € s’ajoutent pour l’habillement. Pour les 4, il faut compter quelque 450 €. Nous ne recevons aucune aide familiale. »

Béatrice Perrod-Bonnamour



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide