Fermer la publicité

Casino aux portes du « top ten » mondial

Loire le 21 mai 2015 - Denis Meynard - Économie - article lu 489 fois

Casino aux portes du « top ten » mondial
©Denis Meynard - Les filiales étrangères du groupe de 336 000 salariés représentent 58% du chiffre d'affaires.

Le groupe stéphanois de distribution Casino a reconquis une position enviable sur le marché hexagonal.

L’assemblée générale des actionnaires de Casino (qui recevront un dividende de 3,12 € par action) organisée le 12 mai dernier à Paris a permis au groupe stéphanois de rappeler qu’il s’est hissé au 11e rang mondial de la distribution. Avec un chiffre d’affaires en progression de 67 % sur cinq ans, « la plus forte des leaders de ce secteur ». Dans son message aux actionnaires, Jean-Charles Naouri le PDG, indique que ce succès « repose sur le choix que nous avons fait de développer en priorité les pays et les formats les plus porteurs.» Il souligne que les plus forts leviers de croissance sur cette période sont le Brésil, avec + 19,5% en moyenne annuelle, et le ecommerce avec 18,3%. Suivent les filiales en Colombie et au Brésil.

281 leader price Express ouverts en 6 mois

Jean-Charles Naouri rappelle que la croissance organique du chiffre d’affaires était en 2014 de 4,7 %, avec un résultat opérationnel courant de + 5,6% et un résultat net de 556 M€. Il note avec satisfaction que « le cycle de repositionnement tarifaire des enseignes populaires françaises amorcé en 2013 s’achève sur un résultat très encourageant ». Déclarant, « la politique de baisse des prix est un succès pour les hypermarchés Géant, en alimentaire et en non-alimentaire, au quatrième trimestre 2014, le principal actionnaire du groupe évoque aussi « l’accord conclu avec Intermarché pour constituer une centrale d’achats commune pour renforcer la compétitivité des enseignes du groupe en 2015 ».

Jean-Charles Naouri affirme que le modèle discount de Leader Price lui a permis de s’imposer désormais comme « l’enseigne la moins chère du marché ». Il annonce qu’en six mois 281 magasins ont été ouverts sur le nouveau concept Leader Price Express. Le patron du groupe n’oublie pas de souligner la stratégie de différenciation de Monoprix (qui doit rouvrir ses portes à Saint-Etienne d’ici la fin de l’année) continue à porter ses fruits sur l’ensemble des formats et activités. Avec un chiffre d’affaires en hausse de 18 % et l’ouverture de 65 nouveaux magasins en 2014.
Cnova, qui regroupe les activités ecommerce du groupe dans le monde, représente un nouveau moteur de croissance, avec un chiffre d’affaires qui atteignait 4,5 Md€ l’an dernier.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide