Fermer la publicité

Casino acquéreur de la fromagerie ELS

Loire le 15 août 2015 - Denis Meynard - Agroalimentaire - article lu 942 fois

Casino acquéreur de la fromagerie ELS
© Denis Meynard - Les producteurs de la Zone fourme collectés par ELS vont eux-aussi retrouver de la trésorerie.

Le groupe stéphanois prendra en septembre le contrôle de l'Entreprise Laitière de Sauvain, fabricant de fourme AOP de Montbrison.

Le redémarrage de Forez-Fourme, fin 2012, reprise à la barre du tribunal de commerce de Saint-Étienne par le fromager Éric Soubeyrand a été marqué par des résultats négatifs la première année. La situation de la société, rebaptisée Entreprise Laitière de Sauvain (ELS), s’est améliorée depuis. Avec, sur 2014, une hausse de 60 % de la production fromagère vendue sous la marque Tarit.

Pour autant, les pertes du premier exercice continuent à plomber la trésorerie de la PME et les banques sollicitées ont refusé de financer son fonds de roulement. Dans ces conditions, les 26 producteurs du Haut-Forez chez qui ELS collecte 4,7 millions de litres de lait par an continuent à supporter un retard de paiement de deux mois.

C’est dans ce contexte qu’une conciliation, ouverte au printemps, a été validée le 22 juillet par le tribunal de commerce. Elle doit aboutir début septembre à une recapitalisation de l’entreprise. À la faveur de cette ouverture du capital Éric Soubeyrand remettra de l’argent, mais sa participation sera diluée par l’apport plus conséquent de Casino Agro. Il deviendra donc actionnaire minoritaire tout en restant directeur de cette entreprise de 17 salariés. Outre des investissements dans la mise aux normes de l’outil de production, en fonction des nouveaux produits que souhaitera développer le groupe de distribution, ce dernier devrait apporter un réseau de distribution national à l’entreprise du Haut-Forez. Sans toutefois abandonner les clients habituels, ni la marque Tarit.

Pour la Fourme AOP de Montbrison, dont une partie de la fabrication d’ELS est réalisée avec du lait cru, les ventes devraient continuer à augmenter, à la suite du record enregistré en 2014 sur l’ensemble des six producteurs (un autre industriel, qui appartient au groupe Lactalis, et quatre artisans) : 533,3 t (+ 6,6%). Afin de soutenir la filière laitière du Haut-Forez, Casino commercialise depuis plus de deux ans dans son réseau Géant, d’hypermarchés et de supermarchés, ainsi que dans certaines de ses enseignes de proximité, un lait des éleveurs des Monts du Forez. Ce qui permet d’écouler près 1,5 million de litres de ces derniers.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide