Fermer la publicité

Cantines scolaires: Les hauts revenus sollicités

Isère le 29 mai 2015 - David MERLE - Région grenobloise - article lu 34 fois

Cantines scolaires: Les hauts revenus sollicités
Un Plus Bio - Hausse des tarifs des cantines Grenobloises à la rentrée 2015.

La majorité municipale de Grenoble entend, dans le cadre de son bouclier social, répercuter la hausse des coûts, dès la rentrée 2015, sur les plus hauts revenus.

Qu’il s’agisse de la pause méridienne comprenant repas, service et encadrement, d’ateliers éducatifs sous forme d’activités thématiques de découverte, proposés pendant le temps périscolaire, de 16h30 à 17h30, ou encore de classes de découverte, avec ou sans nuitées, dans l’une des 4 bases municipales de plein air, la Ville de Grenoble, dans le cadre de sa politique éducative, propose aux enfants scolarisés toute une série de prestations et d’activités. Le financement de ces dernières inclut une participation des familles. La dernière mise à jour de la grille tarifaire de ces 3 types de prestations date de 2013. La récente délibération tend à mettre à jour techniquement les catégories tarifaires, modes de paiement et de facturation d’une part, et à revaloriser, conséquemment à la hausse des coûts, les tarifs des prestations proposées d’autre part. Concernant les ateliers éducatifs, les classes de nature ainsi que la location des bases de plein air, la hausse tarifaire sera de 2%.

Hausse différenciée

Quant à la restauration scolaire, la hausse globale se chiffrera à 1,8%. Toutefois, en vertu de la politique prônée et pratiquée, dès la rentrée 2015 prochaine, par la majorité municipale, cette hausse sera différenciée selon le quotient familial (QF) (voir ci-après). La hausse des coûts se veut que partiellement répercutée sur les usagers, et supportée uniquement par les hauts revenus, les enseignants se voyant, eux, offrir des repas à prix coutant. Cette évolution tarifaire de la restauration scolaire est conforme aux engagements de campagne de l’équipe municipale. La 21e proposition des « 120 engagements pour Grenoble» entendait améliorer la progressivité de la tarification sociale des services publics.    

David Merle

Hausse participation restauration scolaire

  • QF de 0 à 900: pas de hausse
  • QF de 901 à 1390: jusqu’a +1%
  • QF de 1391 à 1800: de +1 à 3%
  • QF de 1801 à 3000: de +2 à 8%
  • QF de 3000+: +8%

 

 

 

 

 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide