Fermer la publicité

Bourgoin-Jallieu / Rue piétonne : 3 ans de travaux !

Isère le 04 juillet 2015 - Jacques SAVOYE - Nord-Isère - article lu 1248 fois

Bourgoin-Jallieu /   Rue piétonne : 3 ans de travaux !
jacques Savoye - L'nfouissement des lignes électriques a donné une petite idée de ce que sera ce chantier d'envergure.

A Bourgoin - Jallieu, il faudra plus de 3 ans de travaux pour rénover la rue piétonne. Un chantier qui se chiffre à plus de 5 M€ et qui suscite de l'inquiétude chez les commerçants. Coup d'envoi des travaux le 17 août.

Trente-neuf mois de travaux : telle devrait être la durée de la rénovation de la rue de la Liberté, cette "piétonne" qui traverse du nord au sud  l' hyper centre de Bourgoin-Jallieu. "Une estimation qui ne tient pas compte d'éventuelles intempéries" ont pris soin de préciser Jean-Pierre Girard et Jean-Claude Pardal, adjoints au maire, en dévoilant les étapes de ce chantier d'importance aux riverains de cette artère bordée par de multiples commerces et plusieurs maisons édifiées au 18é siècle.

Les travaux, qui débuteront le 17 août sur la place du 23 août 1944, concerneront le remplacement des réseaux d'assainissement, le renouvellement de la conduite d'alimentation en eau potable. L'enfouissement des réseaux d'électricité et de téléphonie a déjà été réalisé par ERDF en mai dernier, sans trop de perturbations. La pose de 6 000 m2 de pavés en calcaire et en granit (pour remplacer l'actuel revêtement) figure au programme de ce chantier financé par la commune et la communauté d'agglomération (CAPI). Un devis de 5,1 M€ hors taxes.

Si, jusqu'en 2018, le centre ville sera à coeur ouvert (les tranchées pourront atteindre 4 m. de profondeur), les élus locaux se sont employés à rassurer les commerçants implantés le long de cette artère, logiquement inquiets.  "Les commerces seront toujours accessibles aux piétons et les travaux seront interrompus chaque vendredi dès 14 heures ainsi que pendant les fêtes de fin d'année et lors des soldes" ont-ils annoncé. Par ailleurs, des zones de livraison seront délimitées. Si le stationnement sera réduit place Carnot (réservée aux engins de chantier), le nouveau parking Hector-Berlioz (tout proche), avec près de 200 emplacements, devrait répondre aux besoins.

Consciente des bouleversements que la durée exceptionnelle du chantier va générer dans l'activité commerciale de l'hyper-centre, la municipalité et la chambre de commerce et d'industrie du Nord-Isère ont programmé des outils d'accompagnement pour aider les entreprises à passer ce cap difficile. De plus, en liaison avec le service culturel, des animations permettront de voir ce chantier sous un autre angle. Enfin, à partir d'août, une "ambassadrice"  sera à disposition à la Maison du centre-ville, place Saint-Michel, pour informer tous les publics.

J.S.

 

Avant la Révolution de 1789, l'actuelle rue de la Liberté s'appelait  Rue Blanche. Par la suite, sa portion située entre la Halle Grenette et l'ancienne mairie fut nommée Rue Froide puis rue de l'Hôtel de ville. En direction de la place Saint - Michel, c'était la route de Pont de Beauvoisin. Elle porta quelque temps le nom de rue Marchande. C'est en 1945 que toute cette artère, entre la place du 23 août et la place Saint - Michel, fut baptisée Rue de la liberté. Elle devint piétonnière en 1978 sous la municipalité de Pierre Oudot..



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide