Fermer la publicité

Bourgoin-Jallieu - Quand la mairie fait de l’économie

Isère le 16 septembre 2014 - Eric Séveyrat - Nord-Isère - article lu 1934 fois

Bourgoin-Jallieu - Quand la mairie fait de l’économie
Hélène Bulliod, conseillère municipale déléguée à la création et à l'accompagnement des entreprises, Jean-Pierre Girard, premier adjoint chargé de l'Economie, Annick Néron, conseillère municipale déléguée à l'insertion professionnelle, à la formation, à l'emploi et à l'égalité femmes/hommes, Michelle Meneghin, conseillère municipale déléguée à la promotion de la vie commerçante (D.R.)

Partant du constat que le taux de chômage est anormalement élevé sur le territoire municipal (16%, soient +4% /la moyenne nationale, + 6% / la moyenne Isère) et que la municipalité précédente avait décidé de laisser la compétence économique à la Capi (communauté agglomération porte de l’Isère), la municipalité Chriqui reprend la main pour partie dans une action économique concertée : « Dans le respect des compétences légales de chacun, et de la complémentarité ville/Capi, précise le premier adjoint Jean-Pierre Girard. » De toute façon la ville bénéficie de la compétence générale.

Du reste, le directeur du développement économique  de la Capi, David Berger, était présent au point presse de présentation du service économique lundi dernier, au côté de Laurence Clanet la responsable berjallienne de ce service qui prend de l’ampleur.

Accompagnement des entreprises

Dans la transparence et en liaison avec la CAPI, qui a la compétence économique, et de gestion du foncier des zones économiques (avec la SPL « SARA »), la ville de Bourgoin-Jallieu crée un service économique dit de « proximité », susceptible d’accueillir et de diriger les entreprises : « C’est un choix clairement politique, affirme Jean-Pierre Girard. Nous souhaitons favoriser le développement et l’implantation d’activités dites à « emplois forts », dans l’industrie et les services aux entreprises… » Sans toutefois qu’il soit possible à présent de chiffrer le budget nécessaire à ce service, qui nécessitera entre autres, un renfort d’une personne auprès du service municipal. Il ne s’agira pas seulement d’accueil, mais aussi de prospection, à commencer par les entreprises existantes. Des visites d’entreprises sont organisées pour prise de contact : « Nous avons l’exemple d’une entreprise qui souhaite s’agrandir sur Bourgoin-Jallieu et doit s’adapter à la loi sur l’eau, nous pouvons l’aider...encore faut-il détecter ces entreprises avant qu’elle ne partent sur d’autres territoires…Nous ne sommes pas très riches en foncier, et  notre PLU (plan local d’urbanisme) ne nous favorise pas, mais nous pouvons le plus souvent, trouver des solutions… » Une permanence d’aide à la création et au financement/fonctionnement de l’entreprise sera mise en place avec des assureurs, des banquiers, la chambre de commerce et d’industrie du Nord-Isère…

Une pépinière artisanale

Chapeauté par le Premier adjoint, ce service voit le renfort de trois élues municipales. Sur le volet création et accompagnement des entreprises, Hélène Bulliod, conseillère municipale déléguée, va se charger du suivi d’une pépinière d’entreprises artisanales qui doit ouvrir d’ici à un an dans des locaux municipaux existants (probablement proches du quartier Champ-Fleuri) qui seront adaptés moyennant quelques travaux : « La pépinière est dimensionnée pour accueillir 5 à 7 entreprises artisanales, débutant ou non, leur activité. Avec un loyer modéré, permettant de payer un service secrétariat administratif mutualisé, une salle de réunion, et environ 150 à 200 m2 de locaux, ainsi que du stockage, la pépinière va permettre à quelques jeunes ou moins jeunes de lancer ou consolider une activité. »

Un forum pour l’emploi

L’emploi et l’économie sont liés certes, mais il ne suffit pas que l’économie aille bien dans un secteur pour que l’emploi suive automatiquement…pour preuve les fameux 350 000 emplois non pourvus en France dans des secteurs parfaitement identifiés tels que le bâtiment, chaudronnerie, restauration…A Bourgoin-Jallieu, la nouvelle équipe fait le choix de créer un forum pour l’emploi (24 février 2015) : « Cela n’a rien d’original, commente l’élue en charge du dossier, Annick Néron, conseillère municipale déléguée, les forums pour l’emploi existent partout, il n’y en avait pas à Bourgoin-Jallieu. Il va réunir dans un même lieu (salle polyvalente Champaret) des salariés et demandeurs d’emplois face à des entreprises qui embauchent, des services pour l’emploi, des organismes de formation etc. Ce n’est pas se substituer à Pôle Emploi ou à la mission locale, c’est faire en plus, et avec eux ! L’objectif est que toutes les offres d’emplois qui seront présentes sur le forum trouvent preneurs dans la journée. Avec le forum, notre travail est de répertorier tous les services existants liés à l’emploi, les associations intermédiaires, et de rendre tout cela visible sur l’Internet. Nous avons déjà identifié deux types de publics en difficulté sur la ville : 18% de jeunes (-25 ans) et 17% de séniors (+50) pour qui l’entrée ou le retour dans l’emploi est extrêmement long.

Objectif commerces

Enfin, c’était aussi dans les engagements de campagne, la redynamisation  du commerce de centre-ville. Des travaux importants vont intervenir par phases sur la rue piétonne de Bourgoin-Jallieu, épine dorsale du petit commerce : « Des travaux qui vont générer des nuisances, avoue le Premier adjoint, mais que nous devons retourner en atout pour le dynamisme du commerce. De toute façon ce sont des travaux essentiels pour une rue vieillissante aux équipements obsolète. » De son côté, Michèlle Menéghin, conseillère municipale déléguée, forte de 10 ans d’expérience à la MCA (maison du commerce et de l’artisanat) a en charge les relations avec les commerçants. Une braderie sera organisée dans les rues le 27 septembre ; une action avec les chefs et les marchés de Bourgoin-Jallieu autour des potages, dans le cadre de la Semaine du Goût, et bien sûr des animations autour des fêtes de fin d’année : « Le commerce, malgré la crise connaît des demandes d’implantations dans les emplacements laissés vacants, commente Mme Ménéghin. » Le Premier adjoint de conclure : « Nous allons travailler avec les commerçants pour qu’ils soient susceptibles d’offrir du temps de stationnement à leur clients. Le stationnement est un enjeu majeur du commerce ! »

Eric Séveyrat

Service économique : Laurence Clanet en mairie : 04 74 93 00 54
A consulter pour le commerce : facebook-michelle-meneghin



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide