Fermer la publicité

Bourgoin-Jallieu: Le périmètre scolaire revu et corrigé

Isère le 11 mai 2015 - Jacques SAVOYE - Nord-Isère - article lu 547 fois

Bourgoin-Jallieu: Le périmètre scolaire revu et corrigé
jacques Savoye - Les jeunes conseillers municipaux à l'écoute des aînés.

A Bourgoin-Jallieu, lundi soir, tous les conseillers municipaux, de 7 à 77 ans, ont siégé en séance plénière avant que l'assemblée ne vote la modification du périmètre scolaire et les conditions d'accueil à l'école de Montbernier.

L'avenir du bureau de poste du quartier de Champfleuri n'était pas inscrit à l'ordre du jour du conseil municipal de Bourgoin-Jallieu, lundi soir.  Il fut néanmoins abordé par Frédérique Pénavaire  alors que l'assemblée devait statuer sur la création des Conseils citoyens. Sans ménagement,  en haussant le ton,  le maire Vincent Chriqui "taclait" l'élue communiste. "Le maintien du bureau de Poste de Champfleuri nous le souhaitons tous. Mais la décision ne nous appartient pas" disait-il, rappelant les voeux récemment exprimés par l'ensemble du conseil municipal et les 80 000 € engagés par la commune pour la rénovation des locaux du service postal. Cette mise au point exécutée, les élus locaux abordaient la suite du programme dans une ambiance plus sereine.

Il est vrai que la soirée avait débuté par les séances plénières du Conseil municipal d'enfants et du Conseil municipal des jeunes. L'aménagement du Parc des Lilattes pour les uns, la rénovation du passage souterrain de l'avenue des Alpes pour les autres étaient annoncés par les jeunes édiles encadrés par Océane Roulot, conseillère municipale déléguée. Pour leurs aînés, les affaires scolaires  prenaient le dessus. Ainsi, Hélène Duplat, adjointe au maire en charge de l'enseignement, proposait la modification du périmètre scolaire et des conditions d'accueil à l'école de Montbernier, quartier résidentiel et quelque peu excentré.

"Cette école accueille les enfants de la petite section au CM2 dans deux salles. L'une est dirigée par un professeur des écoles, l'autre -avec l'accueil enfantin pour la petite et la moyenne section-  par un Atsem. Or, au vu des effectifs actuels de l'accueil enfantin, l' Education nationale ne peut  attribuer de poste d'enseignant. Il est décidé de supprimer l'accueil enfantin et de le transférer à l'école de Pré-Bénit" expliquait-elle. D'où la décision, adoptée malgré 6 abstentions (opposition PS-PC), de créer deux périmètres communs. "Ce qui doit permettre de maintenir la classe unique sur le quartier de Montbernier" précisait Hélène Duplat. Toujours dans le domaine scolaire, l'assemblée votait des travaux de rénovation pour l'école primaire Claude-Chary (108 333 €) et, l'école maternelle Jean-Rostand (62 124 €). Elle adoptait aussi le principe des chantiers d'été qui permettront à 80 jeunes de 16 et 17 ans, salariés par la Ville, d'approcher le monde du travail lors de travaux concernant le patrimoine communal..

                                                                                                                                                                                                                      Jacques Savoye



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide