Fermer la publicité

Bourgoin-Jallieu - La petite Rue de la Plaine requalifiée

Isère le 31 juillet 2014 - La Rédaction - Nord-Isère - article lu 695 fois

Requalifier la Petite rue de la Plaine et l’avenue des frères Lumière à Bourgoin-Jallieu ne sera pas un luxe tant l’état de ces artères est pitoyable.

Et pour mener à bien ce chantier, qui devrait durer de décembre prochain à juin 2015, la Communauté d’agglomération a voté un budget de 900 000 €. C’est la Sara (Société d’aménagement du Rhône aux Alpes) qui aura la maîtrise d’ouvrage de cet important chantier dont l’urgence n’échappe à personne. « La zone d’activités économiques de la Plaine, à Bourgoin-Jallieu, est une zone à forte dominante industrielle, notamment dans les textiles de haute technologie avec Sofileta, la chimie avec PCAS, les transports avec Charvin ou les travaux publics avec Moulin TP. Elle accueille aussi la communauté Emmaüs et des équipements structurants de l’agglomération dont la station d’épuration et l’incinérateur des déchets ménagers. Les voiries, d’une longueur totale de 3 100 m, ont été fortement dégradées par l’augmentation du trafic dont de nombreux poids-lourds »  explique-t-on à la Capi comme pour préciser l’urgence de ces travaux. Il est également projeté des bandes cyclables sur la chaussée et un trottoir sur l’avenue des frères Lumière ainsi que sur la Petite rue de la Plaine. La gestion des eaux pluviales sera assurée par un système de noues en bord de chaussée alors que les réseaux existants seront conservés, sans enfouissement, si ce n’est la pose en souterrain de fourreaux pour la fibre optique. D’autre part, alors qu’une étude géotechnique due au mauvais état de la voirie a été commandée, une analyse portant sur la présence, ou non, d’amiante dans les enrobés existants sera diligentée.  Par ailleurs, et considérant que la présence d’Emmaüs suscite une forte affluence les jours d’ouverture de cette association caritative, la sécurité entre le pont sur le canal mouturier et la société Sofiléta fera l’objet d’une attention particulière.

J.S.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide