Fermer la publicité

Bourgoin-Jallieu : Chriqui, la déferlante

Isère le 07 avril 2014 - La Rédaction - Nord-Isère - article lu 766 fois

Pour la première fois, c’est une quadrangulaire qui appelait aux urnes les électeurs de Bourgoin-Jallieu avec le maintien de la liste sans étiquette d’Armand Bonnamy (en délicatesse avec la majorité sortante dont il fut membre) et celle du frontiste Robert Arlaud.

Arrivé en tête au premier tour avec 768 voix d’avance sur la liste PS-PCF-EELV d’André Borne (adjoint à l’urbanisme et poulain du maire sortant Alain Cottalorda), Vincent Chriqui (UMP-UDI) a largement conforté son avance lors du second acte. En confirmant les résultats du premier tour, il l’emporte dans  13 des 15 bureaux (franchissant dans deux d’entre eux  le seuil des 60%), avec 47,84% des suffrages, recueillant 4 326 voix contre 2 998 au socialiste André Borne. Avec 27 sièges au conseil municipal (contre 6 à la liste Borne), il fait basculer la « cité de la brioche » dans le camp de la droite. Robert Arlaud (Front national) se contente de 873 voix (9,65% des suffrages). Il devance la liste Sans étiquette d’Armand Bonnamy (846 voix, 9,36% des suffrages). La participation, avec 9 220 votants pour 15 578 inscrits, a été de 59,15% soit 4 points de plus qu’au premier tour.
La victoire de Vincent Chriqui devrait permettre à la droite de prendre les commandes de la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère (23 communes, 100 000 habitants), jusqu’ici présidée par le socialiste Alain Cottalorda, maire-sortant de Bourgoin-Jallieu qui n’était pas tête de liste. Mais la déferlante Chriqui élimine aussi plusieurs personnalités politiques locales qui ne siègeront pas au conseil municipal. Outre Alain Cottalorda (PS), Michèle Corbin (PS), Michèle Rouchoule (PCF), Francis Pousthomis (EELV), Sophie Conte (PRG), Brigitte Karyta (Modem), Cathy Ploteau, Yves Montanier, Bernard Laporte et Keller Yahiaoui sont du nombre.

Jacques  Savoye



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide