Fermer la publicité

Bourgoin-Jallieu - Centre Folatière : c’est parti !

Isère le 04 novembre 2014 - Jacques Savoye - Nord-Isère - article lu 2996 fois

Bourgoin-Jallieu - Centre Folatière : c’est parti !
Les engins de chantier s'activent sur le site du futur Centre Folatière (D.R.)

Avec la rénovation de la rue piétonnière (programmée à partir de 2015 pour une durée de 39 mois), l’aménagement du Centre Folatière constituera, à Bourgoin-Jallieu, l’événement de ce début de siècle.

Le permis de construire, délivré le 20 mars dernier, autorise pas moins de 336 appartements dont 60  logements sociaux et 90 pour une résidence seniors sortiront de terre sur ce site de 27 987 m2 naguère occupé par le Centre hospitalier Pierre Oudot. A ces ensembles immobiliers (dont la hauteur n’excédera pas 17 m, l’équivalent de 5 étages) s’ajouteront une grande surface de 3 300 m2 (gérée par l’enseigne Cora), cinq magasins se partageant 2 380 m2 et quinze boutiques. Le tout sera complété par un parking souterrain de 1 100 places dont près de 700, bien entendu payantes, seront à disposition du grand public.Réunis par une Société civile immobilière de construction et de vente, deux chefs d’entreprises isérois, Jacques Chanut et Paul Moulin, sont les maîtres d’œuvre mais aussi d’ouvrage de cet aménagement dont le coût (hors achat du terrain acquis pour 12 M€ auprès de l’Agence régionale de santé) est de 44 M€. La réalisation de ce projet, séduisant s’il en est puisqu’il débouche sur la création d’un nouveau quartier en centre-ville tout en apportant une amorce de solution au problème du stationnement, a été retardée par le recours que déposa le groupe Carrefour. Un recours que le Conseil d’Etat devait rejeter le 16 octobre 2013. Dès lors, plus rien ne s’opposait, si ce n’est l’implication des banques, à ce que l’aménagement du Centre Folatière soit réellement entrepris. C’est chose faite depuis quelques jours, des engins de chantier étant engagés dans les nécessaires travaux de terrassement qu’il importe d’achever avant que les conditions météorologiques ne se dégradent à l’approche de l’hiver. Selon les promoteurs, les premières réalisations devraient être livrées au cours de l’été 2017.

Jacques Savoye



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide