Fermer la publicité

Bonson : la totalité du chantier achevée pour 2018

Loire le 11 mars 2015 - Marine GRAILLE - Actualités - article lu 2309 fois

Bonson : la totalité du chantier achevée pour 2018
DR (Archives) - La première phase de reprise des travaux devrait s'achever en 2016

Plus de 5 ans après leur arrêt, les travaux du contournement de la commune redémarrent dans les prochains jours. Première phase de la reprise : recréer une vingtaine de mares.

L’association Mieux vivre à Bonson ne peut que se féliciter que des dernières avancées du projet de contournement de la commune forézienne. Le 16 février dernier, la préfecture a validé un arrêté visant à la « destruction d’espèces protégées» sur la zone restante du chantier. Un élément qui permet de débloquer, après plus de cinq ans d’interruption, de reprendre les travaux.
Les plateformes pour les installations du chantier sont en cours d’installation et dans le courant de la semaine prochaine, la première phase de reprise sera entamée. « Avant de reprendre le terrassement, nous devons recréer une vingtaine de mares et déplacer les batraciens qui s’y trouvent dans de nouveaux points d’eaux », expliquent les services du conseil général de la Loire, maître d’œuvre du projet. Cette phase, impérative pour poursuivre, devrait s’achever d’ici début avril. Des spécialistes de l’association environnementale, Frapna, viendront approuver la création des mares et procéderont eux-mêmes au déplacement des espèces dans leur nouveau milieu.
Dans le même temps des travaux de déplacement de réseaux seront effectués (téléphone, ligne à haute tension) à partir de fin mars.

La phase de terrassement pourra ainsi reprendre jusqu’à cet été. S’en suivra alors les travaux de création de chaussée jusqu’à la Zac des Plaines, achevés au printemps 2016 dans le meilleur des scénarios. Courant 2016, un accès direct à la Zac des Plaines sera créé. Le reste du projet qui relie la RD 498 à Sury-le-Comtal devrait se terminer à l’horizon 2017-2018.

Les travaux de la RD 498 avaient dû s’arrêter en 2009 suite à l’évolution de normes environnementales. Le conseil de protection de la nature a validé en janvier dernier le dossier. Pendant sa suspension, Mieux vivre à Bonson, qui regroupe 120 adhérents militant pour la reprise des travaux, a multiplié les actions coup de poing et les courriers à destination des élus locaux, de la préfecture mais aussi du président de la République.

Marine Graille

+ NOTES: http://rd498-contournement-bonson.e-monsite.com



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide