Fermer la publicité

Biennale 2015 : Saint-Etienne à l'heure coréenne

Loire le 09 février 2015 - Denis MEYNARD - Société - article lu 643 fois

Biennale 2015 : Saint-Etienne à l'heure coréenne

Saint-Etienne est toujours la seule ville créative design française du réseau Unesco. Réseau qui vient d'être élargi à quatre villes européennes et une ville brésilienne.

Pour la première fois Saint-Etienne met une capitale du design à l’honneur : Séoul,durant sa Biennale internationale. La précédente édition, en 2013, avait donné lieu à une exposition regroupant les 11 villes membres du réseau Villes créatives design de l’Unesco.  L’une d’elle, Graz en Autriche, a ensuite organisé en mai dernier une manifestation dont la capitale ligérienne était l’invité d’honneur : le festival Design Monat Graz. L’exposition Saint-Etienne Design meets Graz, constitué d’un parcours de 500 m2, invitait le visiteur à découvrir où et avec qui le design se développe dans la ville.

L’année 2015 est celle de la Corée en France, tout comme 2016 sera celle de la France en Corée. Voilà sans doute ce qui a conduit les organisateurs à s’associer à la Seoul Design Foundation. Notamment pour accueillir sur le site de la Manufacture l’exposition « Vitality 2014 : Beyond Craft & Design », dont la commissaire, Kyung Ran Choi, dirige l’Oriental Culture & Design Center. Cette exposition ambitionne de dévoiler le nouvel élan de l’artisanat coréen, à travers les œuvres d’une quarantaine d’artisans et de designers utilisant des matériaux naturels tels que la céramique, le papier ou le bois. « Autour de ce travail émerge la question d’aider ces micro entreprises, porteuses de savoir-faire menacés de disparition, à survivre en se repositionnant dans une économie mondialisée », explique Josyane Franc, directrice des relations internationales de la Cité du design. Une conférence sur ce thème est prévue dès le 12 mars, avec une participation musicale de l’Institut coréen de Paris. De son côté, le Musée d’art moderne présente des œuvres des designers coréens Lee Bul, Hye-Yeon Park et Seung-Yong Song.

La 9e Biennale est aussi l’occasion d’inviter des représentants et un designer de chacune des autres villes du réseau créative design. Malgré l’élargissement de 11 à 16 de leur nombre, Saint-Etienne demeure la seule française. Après que l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture l’a ouvert, en décembre, à Curitiba (Brésil), Bilbao, Helsinki, Turin et Dundee.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide