Fermer la publicité

Bernard Cazeneuve à Saint-Etienne : « Circulez… »

Loire le 10 juin 2015 - Mathieu Ozanam - Politique - article lu 807 fois

Bernard Cazeneuve à Saint-Etienne : « Circulez… »
Mathieu Ozanam - Bernard Cazeneuve au sujet du Flash Ball : « ces sujets ne se traitent pas à la volée »

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, était en visite à Saint-Etienne. Il a refusé de s'exprimer sur le projet d'hôtel de sécurité intérieure, mais a confirmé la création de 16 postes de fonctionnaires de police.

Les ministres semblent apprécier l’air de Saint-Etienne. Après Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat en charge du Numérique, qui s’est déplacée vendredi 5 juin pour un déplacement consacré à la transformation numérique de l’économie, ce ne sont pas moins de trois ministres qui sont venus en visite ce lundi 8 juin.

Au cours de cette visite menée au pas de charge, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve s’est rendu au Centre de loisirs jeunesse de Montreynaud. accompagné du ministre de la Ville de la jeunesse et des sports Patrick Kanner et de Myriam El Khomri, secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la ville, Bernard Cazeneuve a rencontré les intervenants sociaux en commissariat et gendarmerie. Le geste le plus concret de cette visite a été la signature de plusieurs contrats d’engagement des nouveaux services civique avec le SDIS, la police et la préfecture de la Loire.

Pour le reste, le ministre de l’Intérieur s’est refusé à se prononcer sur la possible réalisation du projet d’hôtel de sécurité intérieure qui pourrait abriter à la fois des forces de la police nationale et de la gendarmerie. Afin de créer un terreau favorable, la municipalité de Saint-Etienne propose de céder un terrain dans le quartier du Soleil. « Je ne suis pas un marchand d’illusions, a déclaré Bernard Cazeneuve à la presse. Je sais que le maire de Saint-Etienne aimerait beaucoup que je lui dise qu’on fait une maison de la sécurité intérieure à grands frais, il serait ravi, mais moi je ne sais pas payer cela. Je ne prends pas d’engagements que je ne pourrais pas tenir. Ça ne serait pas sérieux. » Le ministre a toutefois assuré que le dossier ferait l’objet d’un examen au cours du mois de juin, précisant qu’il pourrait « revenir assez vite » à Saint-Etienne.
Préalablement à sa visite, Bernard Cazeneuve avait annoncé la création de 16 postes de policiers pour 2015. « Je rappelle qu’il y a eu en France 13 000 emplois supprimés dans la police et dans la gendarmerie entre 2007 et 2012. Nous en créons 500 par an. »

Mathieu Ozanam

Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire - Myriam El Khomri



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide