Fermer la publicité

BD : Napoléon acte I

le 03 avril 2015 - Mathieu Ozanam - Livres - article lu 410 fois

BD : Napoléon acte I

Si 1515 c'est Marignan, 1815 c'est Waterloo et avant cela les Cent jours. Glénat a initié à l'automne dernier la publication d'une mini-série sur Napoléon.

Le coup aurait pu venir de la perfide Albion, mais les Anglais se sont tenus à l’écart de l’euro. C’est le gouvernement belge qui a émis l’idée provocatrice, du moins aux yeux des Français, de frapper une pièce de 2 € pour commémorer la bataille de Waterloo qui se trouve sur son territoire. Les protestations de Paris ont eu raison de l’initiative. L’épisode est révélateur des relations entretenues avec le souvenir de Napoléon. C’est lui qui a organisé l’Etat après la Révolution française, mais c’est lui aussi qui a été un élément perturbateur de la paix en Europe.

Les éditions Glénat ont fait appel à l’historien Jean Tulard, spécialiste de Napoléon Ier, pour l’album consacré à l’empereur. Un album ? Plutôt trois qui vont se succéder pour rendre compte de la vie du grand homme. Le fil de l’histoire est assez didactique, les grands moments ne sont pas oubliés (le siège de Toulon, la bataille du pont de Lodi, le franchissement du pont d’Arcole, la bataille de pyramides). Bref une remise en mémoire. Mais on se trouve là plutôt dans l’imagerie relayée par la propagande de Napoléon. Les aspects dramatiques ou le liant romanesque qui aurait pu donner un peu de vigueur au récit sont absents. Talleyrand joue les figurants, il aurait pu être un personnage à mieux utiliser. Ce n’est pas le parti pris par les auteurs.

Mathieu Ozanam

Napoléon (tome 1), Simsolo, Fiorentino, Tulard, Glénat/Fayard, 14,50 €.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide