Fermer la publicité

Intercommunalité : une fusion qui avance en Nord Isère

Isère le 21 novembre 2015 - Claire Thoinet - Actualités - article lu 242 fois

Intercommunalité : une fusion qui avance en Nord Isère

Sur le chemin de la fusion, les maires des 49 communes et vice-présidents des communautés de communes les Balmes dauphinoises, de l'Isle-Crémieu et du Pays-des-Couleurs se sont réunis à Vignieu, en séminaire.

Au Domaine de Suzel, la soixantaine d’élus conviée a travaillé à la construction de la future intercommunalité. La journée a permis de poser les fondations d’un projet de territoire, de même que les ambitions collectives et fédératrices. Dans le même mouvement, les participants ont engagé une réflexion sur les plus-values à venir de la fusion, réaffirmant que la commune reste la base de l’organisation territoriale.

Ils ont arrêté les axes fondamentaux du projet, tels que la proximité, l’efficacité et la cohérence de l’action publique, la volonté de travailler ensemble pour être un acteur incontournable dans un paysage en pleine mutation, la poursuite d’actions de mutualisation...Ce sont autant de valeurs partagées qui guideront les choix de demain de l’intercommunalité qui se dessine. Avant fin novembre 2015, l’ensemble des conseils municipaux des communes membres des trois EPCI ont la charge d’émettre leur avis sur le projet de schéma départemental de coopération intercommunale.

Celui-ci prescrit, au 1er janvier 2017, la fusion des CCBD, CCIC et CCPC. Le séminaire a donné l’occasion à tous les participants de s’approprier le projet territorial et d’en mesurer les enjeux essentiels. Maires et vice-présidents en ont aussi profité pour apprendre à mieux se connaître.

Dans le cadre de la fusion des intercommunalités (CCBD, CCIC et CCPC) et pour communiquer sur ce regroupement auprès des élus et des habitants, une prise de vue aérienne, à l’aide d’un drône, a été organisée par les trois entités. Elle a réuni une centaine de collégiens venus de Crémieu, Morestel et Saint-Chef. Autour d’une image forte, dynamique et constructive, l’opération veut symboliser le rapprochement des gens et des territoires.

Claire Thoinet


 

 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide