Fermer la publicité

Bâtiment - La Capeb organise son 2e salon Loire Bat

Loire le 02 octobre 2014 - Emilie Massard - Actualités - article lu 959 fois

Bâtiment - La Capeb organise son 2e salon Loire Bat
Le salon se tiendra le 10 octobre au CABL à Andrézieux-Bouthéon (© Emilie Massard)

Après le succès de sa première édition et à la demande de plusieurs exposants, la Capeb de la Loire organise le 10 octobre la 2e édition de son salon Loire Bat.

Les artisans et professionnels du bâtiment seront attendus toute la journée, de 9 h à 22 h, par les 75 exposants présents, en majorité des fournisseurs locaux.

« Encourager l’optimisme »

« L’objectif est de renouer le contact avec des fournisseurs, échanger avec les collègues, découvrir des nouveautés et y trouver de nouvelles opportunités de développement pourquoi pas, explique Jacques Forest, président de la Capeb Loire. Mais c’est aussi un moyen de créer de l’animation, des échanges, et d’encourager l’optimisme dans une période qui est très compliquée pour les artisans. C’est pourquoi le salon sera aussi tourné vers la convivialité.» Les stands des fournisseurs seront donc complétés par un petit espace gastronomie, et les professionnels présents pourront profiter d’un apéritif dinatoire en musique à partir de 19 h.
Pour cette seconde édition, les organisateurs ont souhaité mettre l’accent sur la règlementation, et notamment sur la mention RGE (Reconnu garant de l’environnement), qui est obligatoire pour les entreprises si leurs clients veulent pouvoir bénéficier de l’éco prêt à taux zéro sur leurs travaux depuis le 1er septembre, et le sera à partir du 1er janvier 2015 en ce qui concerne le crédit d’impôt développement durable (CIDD). La Capeb tiendra un stand dédié à ce sujet, un jeu sera organisé au cours de la journée et une réunion d’information sera tiendra à 18 h. « Pour obtenir la mention, il faut compter au minimum trois mois, le temps de faire les formations et de monter le dossier, rappelle Gilles Gallet, secrétaire général de la Capeb Loire. En ce moment c’est la bousculade, on a de nombreuses demandes pour les formations par exemple. Mais il y a encore des artisans qui ne sont pas informés, ou pas correctement, notamment dans le domaine du chauffage où la loi demande une mention pour chaque énergie. »
La Capeb Loire profitera d’ailleurs de la tenue du salon pour lancer une pétition demandant à simplifier ces règles, en regroupant par exemple plusieurs mentions en une seule.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide