Fermer la publicité

Avalanche de prix pour le design stéphanois

Loire le 06 mars 2014 - Daniel Brignon - Agglomération stéphanoise - article lu 1353 fois

Avalanche de prix pour le design stéphanois
Jean-Sébastien Poncet dans son mobilier urbain primé en Chine (D.R.)

Saint-Etienne Métropole est la première collectivité à remporter le prix Design management Europe, remis à Katowice en Pologne en décembre dernier.

Ce prix destiné aux entreprises qui intègrent la dimension design dans leur gestion et management a été ouvert il y a 3 ans aux collectivités des 17 pays représentés.
Saint-Etienne Métropole s’est classée en tête en 2013 dans cette nouvelle catégorie devant la Ville d’Amsterdam et l’aéroport de Tallinn en Estonie pour être l’une des premières collectivités à avoir intégré le design management dans ses politiques publiques, grâce à l’emploi en 2010 d’un designer à la Cité du design dédié aux collectivités en la personne de Nathalie Arnould. Saint-Etienne Métropole est remarquée en outre par l’intégration d’une ligne design dans les appels d’offres publics.

Quatre prix en Chine

Autres lieux, autres prix, cette fois Shenzhen en Chine aux « Shenzhen design award for young talents », organisés par le réseau des villes créatives design, dans lequel Saint-Etienne a fait son entrée en 2010. 18 villes du réseau concouraient en 2013, présentant chacun le travail de quatre jeunes designers. Ils ont été trois de la sélection stéphanoise à se voir couronner d’un prix du mérite sur 17 prix attribués : le studio de création graphique So far so good, l’atelier de Laure Bernoti et Sébastien Philibert ainsi que le designer individuel Jean-Sébastien Poncet. En outre, sur les 17 prix, l’un d’eux a été attribué à la Ville de Saint-Etienne dans la catégorie Best nominator, couronnant la ville la plus dynamique du réseau dans son animation.

Daniel Brignon


Animali Domesticki

Jean-Sébastien Poncet a présenté en Chine un projet de mobilier urbain sous le nom d’Animali Domesticki, édité par la maison d’édition stéphanoise Edition Sous étiquette. C’est une gamme de mobilier urbain aux profils d’animaux stylisés, « une manière de mettre en scène l’espace public, de solliciter l’imaginaire et réintroduire la statuaire dans le mobilier », explique le créateur qui a repris pour l’espace public une collection de figurines animalières en bois, réalisé pour un jeu de construction de la même façon en profilés carrés assemblés à angles de 30°, 60° et 90°. Jean-Sébastien Poncet a eu sa première commande publique avec l’Epase pour la place Carnot à Saint-Etienne (notre photo) et a quelque projets de commandes de son mobilier à des villes en Europe.
Installé dans son atelier rue Bergson depuis 2010, le créateur de 32 ans diversifie les projets. Pour preuve, il travaille actuellement sur le design d’une guitare pour un luthier rhônalpin.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide