Fermer la publicité

Audiences radio dans la Loire : les stations locales perdent des auditeurs

Loire le 29 juillet 2015 - Sylvain Thizy - Tech et Médias - article lu 1086 fois

Audiences radio dans la Loire : les stations locales perdent des auditeurs
NRJ - L'animateur Alex dans les studios de NRJ Saint-Etienne

Les audiences radio étaient publiées par Médiamétrie vendredi dernier. Le bilan dans la Loire : NRJ arrive en tête devant RMC et France Inter, les locales baissent, France Bleu ne décolle pas. Mais comme toujours tout le monde est content.

Qui boit le champagne ? Qui boit le bouillon ? Chaque année Médiamétrie publie fin juillet ses résultats d'audience des radios locales. Un tableau de chiffres censé refléter les habitudes d'écoute des Ligériens. De septembre à juin, 600 personnes sont sondées par téléphone pour déterminer qui écoute quoi. Résultat du cru 2014-2015 : NRJ (13,4 %) conforte sa première place en gagnant près de 10 000 auditeurs. La première musicale française voit une progression de son morning : « nous sommes biens lotis en Rhône-Alpes », commente le responsable régional Antenne & Promotion de la station, Olivier Boisseleau qui organisera début octobre une nouvelle édition du NRJ Music Tour place Chavanelle. Autre enseignement de cette vague de sondages : les locales voient une érosion de leurs audiences : Radio Scoop (8,1 %) perd 9 800 auditeurs dans la Loire, Activ Radio (9,3 %) 3 100. Si cette dernière perd beaucoup dans les agglomérations (plus de 10 000 auditeurs à Saint-Ètienne intramuros), cette baisse est en partie compensée par des audiences hors agglomération en hausse. Après avoir changé sa matinale en septembre dernier consécutivement au départ de son animateur Jérôme Kerio, elle devrait s'attaquer cet été à la tranche du soir avec un nouveau rendez-vous. La plus forte progression revient à RFM qui gagne 18 000 auditeurs. Du côté des radios associatives, Radio Ondaine (0,4 %) perd sa place de première associative de la Loire au profit de Radio Espérance (0,7 %). Une mauvaise nouvelle pour la station dont l'émetteur vient d'être victime de l'orage qui a touché l'Ondaine le 18 juillet et qui diffuse désormais dans un périmètre plus réduit.

France Bleu bientôt à Lyon ?

Si le réseau France Bleu enregistre de belles audiences à l'échelle nationale en étant la 7e radio de France, il n'en va pas de même dans la Loire. La locale de Saint-Etienne réalise un score encore faible, le même que l'année dernière : 2,8 % d'audience, soit 17 600 auditeurs. Mais pas de quoi inquiéter son directeur, Jean-Lou Philippe : « nous analysons l'audience sur plusieurs années, c'est notre principe. Une audience, ça prend du temps à construire : 3 points en deux ans d'exercice c'est tout à fait acceptable et satisfaisant. […] Quand on voit que des radios qui ont 10-15 ans sont entre 8 et 9, notre score est acceptable. » Lancée il y a deux ans dans la Loire après une dizaine d'années de lobbying et 1,2 M€ d'investissements, France Bleu pourrait bientôt voir naître une petite sœur rhodanienne : la question était évoquée en comité central d’entreprise à Radio France mardi dernier. Reste un problème : trouver une fréquence libre dans la Capitale des Gaules n'est pas chose facile. Si le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel jugeait que l'absence de France Bleu à Lyon était une « anomalie » lors de sa visite à Lyon, Radio Nova est aussi sur les rangs pour obtenir une fréquence dans l'agglomération lyonnaise. Le syndicat des journalistes de Radio France annonçait fin juin avoir « fléché l'ouverture de [la locale lyonnaise] pour 2018 ». Aujourd'hui sans station locale sur son territoire, France Bleu est écoutée chaque jour par près de 4 000 auditeurs à Lyon.

Sylvain Thizy



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide