Fermer la publicité

Audiences radio : les gagnants et les perdants

Loire le 24 juillet 2014 - Mathieu Ozanam - Tech et Médias - article lu 1998 fois

Audiences radio : les gagnants et les perdants
La chanteuse TAL en mai dernier à Saint-Etienne avec l'animateur Alex (Photo : Anthony Milan)

« NRJ, toujours 1re radio de la Loire », a rapidement réagi Olivier Boisseleau, le responsable régional de la radio musicale par voie de communiqué.

« NRJ, toujours 1re radio de la Loire », a rapidement réagi Olivier Boisseleau, le responsable régional de la radio musicale par voie de communiqué. Avec 11,8 % d’audience cumulée, NRJ garde en effet la tête du classement. Même si la radio perd 1,3 point d’audience en l’espace d’un an.

En 2e position, France Info voit son audience progresser dans la Loire (11,4 %, soit + 0,7 point). C’est une tendance qui va à l’encontre des résultats nationaux de la semaine dernière qui voyait la radio d’information marquer le pas avec seulement 7,5 % d’audience cumulée au national.

Troisième radio à monter sur le podium : RMC avec 9,8 % d’audience cumulée, en baisse de 0,5 point par rapport à l’an dernier. Avec 61 800 auditeurs La radio « info-talk-sport » se place d’un cheveu devant Activ Radio.

La station locale qui vient de fêter son 10e anniversaire gagne 1,7 point à 9,8 %, ce qui en fait la 4e radio la plus écoutée dans le département. Elle est talonnée par Scoop Radio à 9,6 %.

Les généralistes nationales suivent dans un mouchoir de poche : RTL (8,7 %), Europe 1 (8,5 %), France Inter (8,4 %), toute en forte baisse d’audience à l’image des résultats nationaux.

Dernière station arrivée dans la Loire, en septembre 2013, France Bleu Saint-Etienne Loire arrive en 16e position avec 2,8 % d’audience cumulée et 17 900 auditeurs. Elle se place devant les radios locales Radio Ondaine (1,6 %), RCF Saint-Etienne (0,7 %) et Radio Dio (0,4 %).

Mathieu Ozanam

Lire aussi :

Audiences : NRJ, première radio de la Loire (1er août 2013)

France Bleu au Mans : de la méfiance à la cohabitation (13 juillet 2013)



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide