Fermer la publicité

AtoutServices en redressement judiciaire

Loire le 06 juillet 2015 - Denis Meynard - Immobilier et BTP - article lu 1232 fois

AtoutServices en redressement judiciaire
©Denis Meynard - AtoutServices indique être membre du Syndicat du retrait et du traitement de l'amiante et des autres polluants (Sytra).

Le groupe stéphanois d'une centaine de salariés, qui aurait engagé une dizaine de licenciements pour faute grave, prévoit une sévère restructuration.

La société AtoutServices, créée voici 26 ans par Olivier Guichard, est devenue un groupe de BTP indépendant implanté dans la Loire et le Rhône. Trois de ses sociétés ont été placées en redressement judiciaire mercredi 1er juillet par le tribunal de commerce de Saint-Etienne. Cette procédure collective concerne la holding AtoutServices, ainsi que les sociétés AtoutServices Déconstruction et AtoutServices Décontamination. Le groupe basé rue Florent Evrard, à Saint-Etienne, à la limite de la commune de La Ricamarie, possède également une implantation dans la Rhône, à Décines-Charpieu. Il a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de près d’une quinzaine de millions d’euros avec un résultat net positif supérieur à 1 M€. Mais son passif cumulé approche les 6 M€.

Sur son site Internet, il affiche un effectif de 115 salariés. Un chiffre qui doit être revu à la baisse, car une série de procédures de licenciement ont été engagées par la société. Certaines ont donné lieu à des départs transactionnels. Une source syndicale évoque une dizaine de licenciements pour faute graves engagés ces derniers mois. Ajoutant qu’ils devraient être suivis d’une procédure collective pour licenciements abusifs devant le conseil des prud’hommes de Saint-Etienne.

Interrogé sur les causes qui ont conduit à sa déclaration de cessation de paiement, Olivier Guichard, a répondu qu’il ne « souhaite pas s’exprimer ». Son entreprise, décrite comme « un acteur majeur dans ses domaines d’excellence au niveau régional et national », est présente sur deux principaux secteurs d’activités : la démolition et la déconstruction de bâtiments d’une part, et d’autre part la décontamination de sites concernés par la présente de matériaux à risques tels que le plomb et surtout l’amiante. Concernant cette dernière activité, AtoutServices évoque une « décontamination contrôlée ». Indiquant que « les déchets sont dirigés sur des sites classés par catégories (…) des bordereaux de suivi de déchets (BSDA) sont remis au maître d’ouvrage pour garantir leur traçabilité ».

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide