Fermer la publicité

La main d'oeuvre féminine arrive dans la chaudronnerie

Loire le 09 décembre 2015 - Louis Pralus - Industrie - article lu 346 fois

La main d'oeuvre féminine arrive dans la chaudronnerie
Louis Pralus - Première filles BTS chaudronniers

Au campus des métiers à Mably, le CFAI Loire (formation des apprentis de l'industrie) a solennisé la remise des diplômes de 41 apprentis, dont 4 filles.

Une première pour le CFAI Loire : première promotion des BTS chaudronnerie et arrivée de quatre filles dans la filière chaudronnerie, usinage, électro-technique. C'est d'autant plus intéressante que la chaudronnerie recrute en permanence, dans le Roannais et ailleurs. D'où la très bonne idée de choisir cette formation assurée au CFAI de Roanne-Mably du CAP au BTS.

Sur 102 apprentis plus de 60 ont fait ce choix. Deux filles ont reçu leur  BTS de chaudronnerie. « J'ai fait d'abord un BTS design et ensuite un BTS chaudronnier. On me l'a proposé et j'ai trouvé ce projet intéressant. Je vais étudier encore deux ou trois ans en alternance et puis je serai à l'atelier et j'aurai la responsabilité de dire aux designers ce qui est conceptuel ou pas. Je remplacerai le chargé d'affaires. On m'a laissé une opportunité qu'on ne m'aurait pas laissée ailleurs », explique Emilie.

Christine Prat, vice-présidente du CFAI 42 et patronne d'une entreprise à Saint-Victor-sur-Rhins, venue présider la cérémonie, a apporté non seulement ses félicitations aux formateurs et aux élèves et ses encouragements mais aussi sa joie « de ne plus être la seule femme à travailler dans l'industrie ! »

L'établissement de Roanne-Mably, qui a ouvert en 2010 avec 37 apprentis, vient de franchir à cette dernière rentrée le cap des 100 apprentis. En 2011, il a ouvert deux bac pro dans les métiers de l'usinage et de l'électro-technique ; en 2012 il a ouvert le BTS pour la filière chaudronnerie, complété depuis par le CAP réalisation chaudronnerie industrielle. Nouveautés encore : le pôle formation des industries technologiques de la Loire propose depuis septembre une licence (bac + 3) électromécanique en partenariat avec le CNAM de la Loire. Cette licence permettra de former sur le bassin ligérien de futurs chefs de projets et coordonnateurs techniques. A également été mis en place récemment un dispositif POEC + contrat de professionnalisation aboutissant au passage de CQPM dans les domaines de l'usinage,  la chaudronnerie et  la soudure.

Louis Pralus




À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide