Fermer la publicité

Arjowiggins : vers une fermeture du site ?

Isère le 22 avril 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 140 fois

Arjowiggins : vers une fermeture du site ?
Rien ne va plus chez Arjowiggins. Depuis l'annonce le 10 avril d'un plan global de restructuration prévoyant la sortie pure et simple du marché des papiers pour application graphique aux États-Unis, mais aussi la cession ou fermeture en l'absence de repreneurs de l'usine de Charavines, la grogne monte du côté des salariés du site nord-isérois.

Le groupe, filiale américaine de Sequana doit faire face à une perte nette de 301 M€ en 2013 contre 123 M€ l’année précédente.

C’est dans ce contexte que le groupe prévoit une restructuration d’ampleur de sa division « papiers graphiques et papiers de création » de sa branche Arjowiggins afin de concentrer ses activités sur les marchés de spécialité où il est leader. L’annonce du groupe a fait l’effet d’une bombe chez les salariés du site de Charavines au point de bloquer le jour même, Guy Léonard, le directeur général d'Arjowiggins, et Jonathan Mitchell, directeur général Papiers de Création venu pour un comité d’entreprise, au premier étage d'un bâtiment administratif. Vendredi, les salariés étaient sur le pied de guerre. « Les salariés sont très motivés, très mobilisés, ils n'ont plus rien à perdre », confiait Julien Ricardi, délégué syndical CGT à nos confrères de France 3 Alpes. Ils ont quand même laissé partir les dirigeants du groupe vendredi soir. À l’heure où nous écrivons ses lignes, les salariés restent mobilisés. Dans les jours prochains, d’âpres discussions risquent d’être engagées avec la direction qui avait notamment investi plus de 5 M€ sur le site de Charavines afin de moderniser ses outils de production. Nous reviendrons plus en détail sur ce fait dans notre prochaine édition.

L.M.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide