Fermer la publicité

Après son déménagement, Forez Machines mise sur l'aéronautique

Loire le 07 septembre 2015 - Louis Thubert - Industrie - article lu 538 fois

Après son déménagement, Forez Machines mise sur l'aéronautique
Louis Thubert - Philippe Berne, face aux locaux à Saint-Cyprien.

L'entreprise de négoce de machine-outils a quitté son site de Montbrison pour se rapprocher des autres entités de la holding Cap3XM, dont elle fait partie. Forez Machines a aussi considérablement augmenté son activité en Midi-Pyrénées, auprès de sous-traitant d'Airbus. La société envisage éventuellement de s'y implanter

Nouvelle implantation pour l'entreprise : depuis janvier, Forez Machines a déménagé. La société, qui propose des services de vente et de maintenance de presses industrielles s'est installé à Saint-Cyprien, dans des locaux flambants neufs de 1 200 m², avec le soutien de la Société d'équipement et de développement de la Loire (SEDL). Un investissement d'1 M€. « Avec mes associés, nous avons pris la décision d'offrir à Forez Machines de nouveaux bâtiments. Plus clairs, plus spacieux, plus confortables, dessinés par le cabinet d'architectes Berger » indique Philippe Berne, gérant de Forez Machines et l'un des associés du groupe Cap3XM, qui possède l'entreprise.

Celle-ci est désormais implanté près de Mac 3 et Pôle Air Industrie, deux des quatre sociétés propriétés de Cap3XM - la dernière, CMS, est installée à Rive-de-Gier. La présence de Forez Machines à Saint-Cyprien, non loin de Pôle Air Industrie et de Mac 3, permet aux équipes de « se retrouver ensemble » selon Philippe Berne. Pour accompagner cette croissance, Forez Machines a également recruté un deuxième ingénieur chargé d'affaires afin de trouver de nouveaux clients. La société en compte déjà un, et affiche de l'optimisme quant à son chiffre d'affaires pour 2015. « Avant la reprise de l'entreprise par Cap3XM, le CA était d'1 M € par an. En 2014, nous étions à 1,4, et nous avons l'espoir de franchir un autre palier en 2015 », ajoute Philippe Berne. Comprendre : dépasser 1,5 M€ de chiffre d'affaires.

Forez Machines peut pour cela compter sur des débouchés auxquels la société ne pensait pas. « Notre activité dans la région Midi Pyrénées progresse », indique le patron de Forez Machines. « En 2013, nous avions un client dans cette région, aujourd'hui, plus d'une dizaine. On y trouve beaucoup de PME de 40-50 personnes qui travaillent dans le domaine de l'aéronautique pour Airbus et ont besoin de compétences sur place. » Forez Machines caresse même l'idée d'une implantation en Midi-Pyrénées, la forme n'étant pas encore décidée.

Louis Thubert



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide