Fermer la publicité

Elections départementales : l'appel aux candidats du PCF de Roanne

Loire le 22 décembre 2014 - Louis Pralus - Politique - article lu 373 fois

Elections départementales : l'appel aux candidats du PCF de Roanne
Serge Fonton et quelques membres du PC roannais

Le comité roannais du Parti communiste prépare les élections départementales de l'année prochaine. Une volonté : être présent partout avec le Front de gauche.

Serge Fonton, du Parti communiste à Roanne, a fait un tour d'horizon de la situation roannaise. Mettant en premier lieu les inquiétudes fortes du PC vis à vis de l'hôpital de Roanne. « Nous n'accepterons plus aucune fermeture nouvelle de lits, aucune suppression de personnel, aucune fermeture de plateau technique.  Si les résultats ne sont pas là ce n'est pas la faute des praticiens et des employés, c'est la faute des emprunts toxiques et de la politique de la santé du gouvernement. » Il fait alors une critique virulente de la politique du gouvernement. « Depuis 2012 Hollande n'arrête pas de servir la soupe aux patrons, alors pourquoi ils ne demanderaient pas  plus ? En 2013 ce sont 40 Md€ de dividendes qui ont été partagés par les actionnaires. René Lapallus est allé à la préfecture avec le Front de gauche pour demander quelles entreprises dans la Loire ont bénéficié du crédit d'impôt et pour quelles activités, dans quels buts ? Face au mur de la finance il faut construire le mur de la solidarité. On fait une différence entre le petit patronat qui veut pérenniser l'emploi et les entreprises qui cassent l'emploi... »

Abordant le sujet des élections départementales de l'année prochaine, qui vont remplacer les élections cantonales, Serge Fonton annonce des candidats du Front de gauche un peu partout. Fait plus rare, il lance même un appel très large à candidature. C'est un appel qui va aux syndicalistes, aux non encartés, à la société civile. Appel au-delà du Front de gauche. Une seule condition : « Pourvu qu'ils soient contre Hollande et se désolidarisent de la politique gouvernementale  ! » Il faudra recruter 25 candidats. Les Verts, les frondeurs du PS seront bienvenus. Le Parti communiste s'inquiète fortement de la montée du FN, même dans les cantons ruraux. Serge Fonton commente, « Il peut y avoir des élus Front national dans ces élections départementales. Il faut mobiliser les gens dès maintenant, il faut tout faire pour barrer le FN. »

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide