Fermer la publicité

Apix Analytics booste son développement commercial

Isère le 15 août 2015 - Laurent Marchandiau - Industrie - article lu 250 fois

Apix Analytics booste son développement commercial
DR - La levée de fonds va permettre à Apix de passer à la phase industrielle de ses solutions.

Fondée en 2014, la startup grenobloise Apix Analytics spécialisée dans les analyseurs de gaz miniaturisés a finalisé en juin dernier, sa première levée de fonds de 3,7 M€. Une opération qui lui permettra d'accélérer le déploiement commercial de sa solution en milieu industriel.

Fruit de la collaboration entre des chercheurs du CEAU-Leti et de Caltech (California Institute of Technology), Apix Analytics signe sa première levée de fonds. D’un montant de 3,7 M€ réalisé auprès d’investisseurs privés (dont la structure d’amorçage d’Air Liquide, Aliad Venture Capital) comme institutionnels, cette opération permettra à la fois d’accélérer la validation de ses solutions ainsi que d’accroître son développement commercial. « Avec cet apport significatif, nous renforçons nos équipes pour valider plus rapidement nos solutions et modifier en profondeur les modes d’utilisation des outils conventionnels dans l’analyse de gaz. Nous allons déployer dès cette année nos produits sur sites opérationnels auprès de nos premiers clients industriels et accélérer le développement commercial de l'entreprise en particulier sur les marchés du suivi de procédés, de la pétrochimie et de l'environnement », confie Philippe Andreucci, Pdg et cofondateur d’Apix Analytics.

Une technologie de rupture

Créée l’an dernier, la startup grenobloise implantée sur Minatec, a mis au point une technologie de rupture en s’appuyant sur les recherches effectuées au sein d’un partenariat entre CEA-Leti et de Caltech, Alliance NanoVLSI (Nano Very Large Scale Integration.) L’objectif de cette collaboration repose sur l’étude des nanosystèmes complexes et fonctionnels, les Nems (Nano Electro-Mechanical Systems) en vue de leur industrialisation. Ce qui a conduit, entre autres, à la création d’Apix Analytics.

La société s’est spécialisée dans la conception de systèmes de chromatographie en phase gazeuse «miniaturisés» capable de détecter et d’analyser des quantités infimes de gaz. Une technologie qui intéresse vivement Air Liquide. « La technologie proposée par Apix Analytics pourrait être mise en œuvre à grande échelle sur les sites de production d'hydrogène ou de biogaz de notre groupe ainsi que chez nos clients industriels comme les raffineries », indique Pierre-Étienne Franc, directeur Marchés et technologies avancées chez Air Liquide. Le procédé utilisé par Apix Analytics lui avait permis, bien avant que ces statuts soient déposés, de remporter le Trophée Jean-Michel Lamure du Forum 4i® en 2011.

Laurent Marchandiau

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide