Fermer la publicité

André Vallini entre (enfin) au gouvernement

Isère le 09 avril 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 646 fois

André Vallini entre (enfin) au gouvernement
En mai 2012, André Vallini, aujourd'hui 57 ans, sénateur et président du conseil général de l'Isère, se serait bien vu locataire du ministère de la place Vendôme, pour lequel il avait longtemps été pressenti. Il fait finalement son entrée au gouvernement en qualité de secrétaire d'Etat à la Réforme territoriale.

Cet avocat de profession, juge à la Haute Cour de justice de la République, était avant d’être connu dans de plus hautes sphères, un personnage actif de la politique locale.

Maire de la ville de Tullins très jeune (1986), il est depuis 2001 à la tête du département de l’Isère.

Il mène une carrière de député durant 14 ans. En septembre 2011, il laisse son mandat de parlementaire au palais Bourbon, auquel il préfère le mandat de sénateur. Il a aussi participé à un grand nombre de commissions parlementaires, la plus médiatisée étant la commission d’enquête sur l’affaire d’Outreau. André Vallini a aussi été secrétaire national du Parti socialiste pour les affaires de la justice en 2003. En 2012, il a ouvertement soutenu François Hollande au côté de qui il s’est engagé durant la campagne. Il s'attendait alors à être appelé au gouvernement comme garde des Sceaux. Ce fut Christiane Taubira qui fut nommée.

En intégrant le gouvernement en qualité de secrétaire d'Etat à la Réforme territoriale, il rejoint l'Iséroise Geneviève Fioraso, secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur. Il devra mettre en oeuvre la réforme par le Premier ministre Manuel Valls qui a annoncé vouloir supprimer une région sur deux et mettre fin à l'existence des Départements à l'horizon 2021.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide