Fermer la publicité

Ameublement : une nouvelle corde avec l'Arche dans le sud Loire

Loire le 02 juin 2015 - Xavier Alix - Commerces - article lu 1038 fois

Ameublement : une nouvelle corde avec l'Arche dans le sud Loire
Une vingtaine d'entreprises ligériennes ont été engagées pour ce chantier

Le Stéphanois Initium, spécialiste de la création d'espaces professionnels, a conçu ce nouveau centre commercial consacré à l'équipement de la maison. Situés à La Fouillouse, ces 15 000 m2 avec les nouveaux locaux de But pour locomotives seront inaugurés le 11 juin.

Il n’y aurait pas d’équivalents dans la Loire. « Des regroupements de boutiques autour de l’équipement de la maison dans un même bâtiment, c'est courant mais pas encore dans le département », assure Jacky Béal, codirigeant d’Initium.

Spécialiste de la création d’espaces professionnels (conception, travaux, équipement), le groupe stéphanois a été engagé sur cette réalisation en tant qu’architecte pour un investisseur privé qui préfère rester discret… Ce dernier a mis 13 M€ sur la table pour créer à La Fouillouse, dans la zone du Porchon, le centre commercial « l’Arche ». Parce qu’il solutionne une friche industrielle ? Le projet lancé il y a 6 ans a obtenu le feu vert de la CDAC le 25 juin 2013 malgré les débats autour de l’attractivité du centre ville stéphanois confronté au développement de la périphérie.

Après 7 mois de travaux, l’ensemble, y compris son aspect paysager (160 arbres, pistes cyclables, bassin de rétention) vient d’être achevé. Il s’agit d’un bâtiment de deux étages de 10 000 m2 auxquels s’ajoutent 5 000 autres d’entrepôt, entièrement utilisés par But. La célèbre enseigne est en effet la locomotive de l’Arche. A 500 m de ses anciens locaux, actuellement fermés dans le cadre de son transfert, fort d’une activité croissante, But agrandit ainsi sa surface de vente de 1 400 m2. Quant aux noms des autres boutiques - 6 à 12 selon leurs configurations - occupant les 5 000 m2 restant, mis à part celui annoncé de Heytens (décoration intérieure), il faudra encore patienter . Mais « tout sera rempli et ouvert d’ici cet été, affirme cependant J. Béal, Aussi bien des déménagements que de nouvelles implantations sur l’agglomération. En plus de l’ameublement, l’Arche comptera aussi de la restauration ».

Fondé à Saint-Etienne en 2008, Initium signe ainsi le plus gros coup de son existence en termes de montant d’investissement. Le groupe (34 salariés, implanté aussi à Chambéry et Lyon) a réalisé un chiffre d'affaires de 7 M€ en 2014, + 10 % par rapport à 2013. CA qui devrait  progresser de 15 % en 2015. Initium qui aimerait développer ses activités sur le sud Loire (15 % de son chiffre) est par exemple l’auteur des locaux d’Acobal à Saint-Chamond. Il travaille aussi pour le public, avec par exemple Saint-Etienne Métropole, notamment sur les loges de G.-Guichard.

Xavier Alix



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide