Fermer la publicité

Aménagement territoire - Les Tuileries, un site en reconversion

Loire le 13 mars 2014 - Aline Vincent - Roannais - article lu 735 fois

Aménagement territoire - Les Tuileries, un site en reconversion
Une des 3 cheminées sera conservée pour la mémoire (D.R.)

La reconversion du site industriel historique des Tuileries, le long de la RN 7 sur la commune de Mably à l’entrée nord de Roanne, a débuté.

Le projet a été identifié dès 2002 par l’agglomération parmi les gisements fonciers exploitables pour y implanter de nouvelles activités. Il permettra ainsi de reconstituer une offre foncière de manière à répondre à la demande de repositionnement d’entreprises locales et l’accueil de nouvelles. Le secteur des éco-industries y sera privilégié.
Après avoir envisagé plusieurs hypothèses, une convention a été passée en 2006 entre la commune de Mably et Epora (Etablissement public foncier de l’Ouest Rhône-Alpes). A partir d’un projet clairement identifié par l’agence d’urbanisme Epures à qui l’agglomération avait confié en 2009 une étude d’aménagement, Epora a acquis le foncier et endosse la maitrise d’ouvrage. L’organisme supervise les travaux de démolition, de tri des matériaux, de dépollution (notamment désamiantage)… via les entreprises sélectionnées selon le code des marchés publics. Il revendra ensuite l’ensemble à Roannais Agglomération. Des 5 ha, 15 bâtiments pour 17 000 m2 de bâti, seuls seront conservés, pour l’histoire, un bâtiment à la façade typique, un four Hoffman dont il ne reste plus que deux exemplaires en France et une haute cheminée de briques. La dernière entreprise encore présente sur les lieux, le fabricant de canapés Jolymousse, s’est vue proposer une solution de relocalisation en 2012 sur la Zac de Perreux.
Epora a acquis le site pour un montant de 1,5 M€. le coût de revient total après travaux est estimé à 3,2 M€. Concernant le prix de revente à Roanne Agglomération (après décote accordée par Epora pour faciliter l’opération) cela reviendrait à 1,9 M€.
L’important chantier a débuté en janvier avec une première phase de préparation. La déconstruction proprement dite démarre actuellement pour une livraison prévue aux alentours de février 2015. Cet aménagement terminé devrait être suivi de la déviation de la RN 7 toujours inscrite dans les projets…

Aline Vincent



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide