Fermer la publicité

Alpexpo : un nouvel équilibre

Isère le 02 octobre 2014 - Caroline Thermoz-Liaudy - Région grenobloise - article lu 456 fois

Alpexpo : un nouvel équilibre
La nouvelle façade (D.R.)

11,8M€ ont été investis par la ville de Grenoble lors des 4 dernières années afin de rénover Alpexpo, bâtiment imaginé par l’architecte Jean Prouvé à l’occasion des JO de 1968, et labélisé depuis « Patrimoine du XXème siècle ».

Réalisé durant les mois d’été, les travaux qui ont pris fin cette année, portaient essentiellement sur le Hall Maradjian (façade Ouest), le Hall 89, et le Summum. Parmi les chiffres marquants, les 636 m2 de nouveaux vitrages posés, ou encore les 14 entreprises du BTP qui ont dû intervenir.
Lors de l’inauguration, les discours des différents intervenants allaient dans le même sens : Alpexpo doit permettre d’augmenter  le rayonnement de Grenoble et de l’ensemble de la métropole. Et cela va commencer par une programmation augmentée, comme le souligne la directrice Catherine Calmels : « De 40 évènements en 2012, on passe à 61 en 2014, et 80 en 2015. Des concerts et des évènements internationaux, tels que le Semicon Europa  du 7 au 9 octobre, ou le congrès Nukléa qui s’est tenu ces 1 et 2 octobre. »
Eric Piolle, maire de Grenoble défendait aussi : « Une vision du territoire où l’on ne se concurrence pas, mais où les acteurs territoriaux et économiques travaillent ensemble dans l’intérêt du territoire ». Pour Christophe Ferrari, président de la future métropole : « Alpexpo sera une pièce maitresse du développement métropolitain ».
Pièce maitresse mais fortement endettée : 2,2M€ au total qui devraient être résorbés d’ici à 2015 grâce à une aide de la mairie. Pour les années 2014 et 2015, le complexe évènementiel sera exempté de taxes et de loyer. « 2 mesures auxquelles s’ajouteront d’autres évènements dont on ne peut pas encore parler, précise C.Calmels. Pour cette année en tout cas nous visons un chiffre d’affaires minimum de 8M€. » Une conclusion de la directrice qui s’accorde parfaitement avec l’introduction du président, Claus Habfast : « On a beaucoup parlé d’Alpexpo pour son déficit, mais on est en train de remonter la pente… ».

Caroline Thermoz-Liaudy



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide