Fermer la publicité

Alimentation bio : ils ont dévoré le défi en Nord-Isère !

Isère le 09 juillet 2015 - Patricia TRICOCHE - Nord-Isère - article lu 142 fois

Alimentation bio : ils ont dévoré le défi en Nord-Isère !
CCVT - l'atelier cuisine a connu un joli succès

Mieux consommer pour mieux équilibrer ses repas, c'était le but du défi « Familles à alimentation positive » auquel ont participé une quarantaine de familles du territoire durant 9 mois dans le cadre de la mise en œuvre du Plan climat énergie territorial.

Pour cette première édition locale, la communauté de communes des Vallons de la Tour et la communauté d’agglomération Porte de l’Isère (Capi) ont accompagné de septembre 2014 à juin 2015 les familles pour les amener à consommer plus de produits bio et/ou locaux (objectif de 20%) sans augmenter leur budget et tout en se faisant plaisir.

Un défi animé par l’association Aadabio avec quatre équipes venues des Vallons de la Tour et de la Capi. Une expérience basée sur le progrès global des comportements des équipes qui s'adressait à tous les publics : personnes seules, couples, foyers avec enfants et toutes personnes souhaitant accéder à une alimentation saine et savoureuse.

Visite à la ferme

9 mois ponctués de temps forts : soirée de lancement, visite de fermes et de lieux d'approvisionnement, rencontre avec un diététicien nutritionniste, atelier culinaire pour confectionner des plats bio locaux et de saison peu coûteux, atelier jardinage, atelier sur le gaspillage, repas partagé. Autant d’échanges pour tordre le cou à certaines idées reçues du bio… pour les bobos !  En effet, 69 % des participants pensent avoir augmenté leur consommation bio grâce au défi et 78% avec un budget stable. Une expérience relevée haut la main par les qautre équipes qui se voyaient récompensées de leurs efforts lors de la soirée de clôture qui dressait  le bilan de cette premère édition.

Un défi remporté par l’équipe des Vallons de la Tour avec une évolution de la consommation bio de  26,8 % et un coût de repas revu à la baisse. Un défi comme une incitation au bio pour tous !

Patricia Perry Tricoche
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide