Fermer la publicité

Alain Cottalorda : la dernière séance

Isère le 23 janvier 2014 - La Rédaction - Nord-Isère - article lu 621 fois

Alain Cottalorda : la dernière séance
- Le conseil municipal des enfants a également présenté ses voeux de nouvel an avec le maire (D.R.)

Investis à divers titres dans la vie de la cité berjallienne, Jean-Jacques Bénard, Lucie Delay, Georges Donin, Anita Despont (dont l’époux Gérald Despont est maire-adjoint) et Josette Oudot (fille de Pierre Oudot, ancien maire) ont reçu la médaille de la ville lors des vœux à la population d’Alain Cottalorda.

Habitante à Saint-Savin et infirmière de nuit au Médipôle, Carinne Faye a été également distinguée par la Ville de Bourgoin-Jallieu à l’issue de cette cérémonie marquée par la présence d’une délégation de pompiers, les soldats du feu souhaitant ainsi dénoncer les conditions de travail que leur impose désormais le Conseil général.
Après que le conseil municipal des enfants a eu suscité une salve d’applaudissements pour avoir souhaité une amélioration de la qualité des repas servis à la cantine scolaire, Alain Cottalorda mettait en exergue les atouts d’une ville qui, affirmait-il, « a le vent en poupe ». L’élu passait en revue quelques-unes des réalisations de 2013 non sans annoncer que, dans l’attente de la reconstruction du théâtre, « la salle polyvalente sera rénovée ». De même, afin de calmer certaines inquiétudes, il précisait que si 63 arbres, malades, ont été abattus en ville, il en a été replanté 138. Il abordait également le surcoût que va générer aux finances communales la réforme des rythmes scolaires, celui-ci étant estimé entre 250 000 et 300 000 €. A l’heure de prendre congé de ses administrés il déclarait, s’inspirant du succès composé par Charles Dumont pour Edith Piaf, « Non, je ne regrette rien, ni mes échecs ni mes succès ».

J.S.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide