Fermer la publicité

Air Diffusion grandit et étend son territoire

Loire le 24 février 2015 - Denis MEYNARD - Services - article lu 863 fois

Air Diffusion grandit et étend son territoire

L'entreprise de Saint-Jean-Bonnefonds, qui a changé d'actionnaires, propose une gamme d'équipements à faible consommation électrique.

Après avoir travaillé chez Giat Industries Roanne et créé Gicar, en 1998, Michel Lévêque et son associé Edouard Van Eijk ont repris Air Diffusion, depuis plus d’un an. « Avec Jean-Claude Péchoux, qui souhaitait céder son entreprise, mais qui nous accompagne pendant deux ans, on se connaissait depuis une quinzaine d’années pour avoir été son client à la création de Gicar. Il ne voulait pas vendre son entreprise à un groupe, mais à quelqu’un qui ait la même éthique, le même souci des hommes que lui », explique le nouveau dirigeant de l’entreprise de l’agglomération stéphanoise.

Distributeur exclusif des équipements pneumatiques du géant suédois Atlas Copco (40 000 salariés) sur la Loire et la Haute-Loire, Air Diffusion a eu le privilège d’être en 2014 le premier de ses revendeurs de l’Hexagone à proposer une nouvelle gamme de produits innovants. A vitesse variable, ils réduisent jusqu’à 50 % leur besoin en d’énergie électrique utilisée.

Outre des compresseurs rotatifs à vis lubrifiées, et des machines de traitement de l’air, la TPE stéphanoise, qui vise la certification Iso 14001 d’ici l’été, propose aussi désormais des pompes à vide. Aspirant l’air, elles sont utilisées pour le déplacement de pièces, ou bien pour faire le vide dans des barquettes alimentaires, à une vitesse permettant d’accélérer le process de production.

L’année écoulée a été marquée par une nette croissance du chiffre d’affaires d’Air Diffusion, qui approche 3 M€. Depuis le changement d’actionnaires, « l’effectif est monté à 12 personnes, avec le recrutement d’un technicien supplémentaire pour effectuer la maintenance préventive ou curative de notre Service après vente », explique Michel Lévêque. Laurent Guimet, responsable des ventes, ajoute qu’un nouveau commercial a été recruté pour la partie sud du territoire couvert par l’entreprise, qui s’est élargi au Nord-Ardèche.

Les dirigeants soulignent que la moitié du chiffre d’affaires est réalisé via la maintenance, le reste avec la vente d’équipements, pour l’instant surtout des compresseurs. Mais les pompes à vide viennent de faire une entrée remarquée, avec l’acquisition de sept d’entre elles par un industriel de l’agro-alimentaire du nord de la Loire.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide