Fermer la publicité

Actis poursuit ses réhabilitations thermiques

Isère le 25 juillet 2015 - Caroline THERMOZ-LIAUDY - Région grenobloise - article lu 175 fois

Actis poursuit ses réhabilitations thermiques

C'est un projet de 16 mois qui s'est terminé en juin dernier. La réhabilitation de 95 logements à Grenoble menés par Actis dans le cadre d'un projet plus vaste à mener d'ici la fin de l'année. Coût de l'opération pour la rue Elie Cartan : 4,6M€.

Le 9 juillet dernier a été célébrée la fin de chantier de la réhabilitation thermique du 10 au 28 rue Elie-Cartan à Grenoble. Cette opération, menée par Actis, venait compléter la réhabilitation des rue Dupleix et Condé, livrée en 2013. 95 logements étaient concernés par cette deuxième tranche de travaux menés au sein d’un vaste programme de réhabilitation thermique sur le patrimoine existant, avec pour objectif d’amener 1 000 logements à un niveau BBC réhabilitation d’ici la fin de cette année. Et les résultats sont là. D’une « étiquette D » avant travaux (152KwhEP/m²/an), la performance énergétique passe à une « étiquette B » (83KwhEP/m²/an).

Afin de réduire consommations et charges, il a d’abord fallu mieux isoler. Une isolation par l’extérieur et un travail refait sur les combles. Les menuiseries anciennes ont été remplacées par de nouvelles en PVC double-vitrage. Il a ensuite fallu travailler sur la qualité des installations de chauffage : robinets thermostatiques sur les radiateurs, pour une régulation plus précise des températures pièces par pièce avec un maximum de 20°. Une ventilation mécanique hygroréglable  a aussi été mise en place.

Pour plus de confort et en fonction de l’avis des locataires (qui les ont acceptés en majorité entraînant une augmentation de loyer), d’autres travaux ont été menés : amélioration de l’acoustique, de l’éclairage, des installations électriques et de la sécurité incendie, de même que le remplacement des portes d’entrée, des descentes d’eaux usées ou l’installation de prises et d’évacuations lave-vaisselle. Les halles et cages d’escalier ont aussi été refaits.

Le montant global de cette réhabilitation s’élève à 4,6M€ soit un peu plus de 48 700 € par logement. Près de 2 M€ étaient issus des fonds propres d’Actis qui a aussi eu recours à un prêt de 1,945 M€. Le projet à également bénéficié de subventions de la Métro (305 753 €), du conseil régional (243 000 €) et de la Ville de Grenoble (161 500€).

Caroline Thermoz-Liaudy



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide