Fermer la publicité

Actis : des économies d'énergie sur la presqu'île et au Village Olympique

Isère le 09 octobre 2015 - Caroline THERMOZ-LIAUDY - Région grenobloise - article lu 281 fois

Actis : des économies d'énergie sur la presqu'île et au Village Olympique
Actis - La première pierre du Solaris

Le logement se doit d'être de plus en plus économe en énergie, les bailleurs sociaux ont lancé de grands programmes de construction et de rénovation. C'est le cas d'Actis.

Au confluent du Drac et de l’Isère à Grenoble, le quartier de la Presqu’île promet d’allier qualité de vie, performance économique, dynamisme universitaire et scientifique. Au cœur du projet qui regroupe locaux d’entreprise, universitaires, commerces, lieux de détentes, le secteur Cambridge accueillera près de 500 logements dans sa première tranche, dont 40% en locatif social. Dans ce cadre,  le bailleur social Actis a posé la 1ère pierre le  29 septembre dernier, de la résidence « Le Solaris », comportant 38 logements sociaux familiaux. Le bâtiment sera construit sur un îlot partagé avec 3 autres constructions.  Les modes de transports alternatifs étant favorisés dans le quartier, le projet ne prévoit pas de place de parking. Les stationnements nécessaires seront construits dans un parking silo à l’extérieur de l’îlot. Le bâtiment est pensé pour la maîtrise des charges de chauffage, et conforme à la norme bâtiment très basse consommation, et RT2012 moins 30%. Le bâtiment est isolé par l’extérieur, avec des toitures en partie végétalisées. La production de chaleur pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire sera assurée par géothermie, grâce à une pompe à chaleur. Répartis sur 10 niveaux, tous les logements auront une terrasse. Le coût de cette opération est estimée à environ 6,3M€, dont 25% issus de subventions (Eco-cité, Ville de Grenoble, Métro, Aliance, Conseil départemental, conseil régional et Ademe), 61% du prêt et 14% des fonds propres d’Actis. Dans le quartier plus vieillissant du Village Olympique, le bailleur est également présent, cette fois pour rénover thermiquement 197 logements. Le plan général est plus vaste, Actis aura porté, fin 2015, 1000 logements de son parc à la performance BBC réhabilitation (étiquette B). Pour les 109 logements de la rue Christophe Turc, Actis aura conduit 17 mois de travaux et un investissement de 4,87M€ soit 44 500€ par logement. Rue Henri Duhamel, dans le même quartier, où 88 logements ont été réhabilités, ce sont 4,44M€ qui ont été investis, soit 50 500€ par appartement. (Lire aussi dans l’Essor du 28 Novembre 2014).

C.T.-L.


 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide