Fermer la publicité

Acoustique Wernert : 30 ans et un rachat

Loire le 19 décembre 2014 - Florence BARNOLA - Commerces - article lu 539 fois

Acoustique Wernert : 30 ans et un rachat
Florence Barnola - Le groupe prévoit d'ouvrir d'autres laboratoire à partir de 2016

L'audioprothésiste Acoustique Wernert vient de fêter ses 30 ans. Un anniversaire qui sera marqué en début d‘année prochaine par le rachat de l'entreprise par ses locataires gérants.

Acoustique Wernert a été créée en 1984. Après avoir démarré et exercé son activité quelques mois dans la pharmacie Jacob, Dominique Wernert ouvre son laboratoire d’audioprothèse rue de la Résistance. « Etant donné que le nombre de patients augmentait, il a ouvert d’autres magasins », raconte le président de la société par actions simplifiées, Pascal Rialhon, élu en 2010 par ses associés.

Les 20 salariés (audioprothésistes, assistantes et techniciens) de la société se sont vus proposés en 2009 de devenir les nouveaux chefs d’entreprise. Ils s’associent alors en investissant dans le capital social à part égale. « C’est une structure un peu compliquée la SAS Wernert. Depuis 2010 nous sommes en location gérance. Nous avons le projet de racheter les 8 fonds de Mr Wernert comme il était prévu à l’origine. Nous devions auparavant faire nos preuves auprès des banques. »

En 5 ans, le groupe s’est doté de quatre magasins supplémentaires à Saint-Germain-Laval, Veauche, Firminy, La Terrasse et a vu son chiffre d’affaires passer de 3 M€ à 3,6 M€. L’effectif est monté à 23 salariés. En perspective, d’autres agences vont être créées hors et dans le département. « A partir de 2016. Nous avons la volonté de garder notre développement. Parce que si nous ne nous implantons pas, ce sera des concurrents. On a un marché assez fortement concurrentiel et pas dans le bon sens du terme. Nous, nous aimons le côté paramédical de notre métier, beaucoup viennent dans ce secteur-là avec des ambitions commerciales. »

Les personnes âgées représentent 90 % de la clientèle.  « On est dans une génération de personnes qui commencent par être vraiment gênées par la presbyacousie. Dans le laboratoire nous essayons d’être spécialistes de tout ce qui touche la surdité, ça touche aussi les enfants. » La gamme d’appareils vendus par Acoustique Wernert oscille entre 700 et 1 800 € avant prise en charge de la Sécurité sociale et de la mutuelle. « L’avantage d’être indépendant, c’est que nous travaillons avec tous les fournisseurs ayant de bons appareils. »

Florence Barnola



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide